La musique

Comme d’autre médias, la musique possède de forts liens avec le genre fantasy, s’inspirant de lui.

La fantasy étant un genre que l’on retrouve dans différents types de médias et compte tenu de ses sources d’inspiration, il n’est guère étonnant de la trouver dans la musique. Le merveilleux inspire depuis longtemps les compositeurs, à commencer par la musique classique et l’opéra. Wagner avec la Chevauchée des Valkyries , Tristan et Isolde ou Mozart et sa Flûte enchantée, en sont des exemples forts célèbres.

Certaines compositions de musique classique ayant un fort caractère épique, il n’est pas étonnant de voir certaines utilisées dans des productions. John Boorman dans son film Excalibur en utilise un grand nombre. Mais aujourd’hui, ce procédé est moins utilisé, chaque production, que cela soit dans le cinéma, l’animation, le jeux vidéo, bénéficie de sa propre bande-son. Ainsi dans les productions récentes, les réalisateurs font appels à des artistes pour des compositions originales, adaptées aux films. Pour exemple, Peter Jackson pour le Seigneur des Anneaux a fait appel à Howard Shore.

Cependant, ces bandes sons ne sont pas de simples composantes de ces productions, puisqu’elles sortent toutes en albums et ont un véritable intérêt pour les fans. Ils les apprécient en tant que telles, en plus du plaisir de pouvoir se replonger dans l’ambiance de l’œuvre.

Puisque l’on parle d’ambiance, il n’est pas rare que pour des parties de jeux de rôle table et même parfois grandeur nature, ou jeux de plateaux et de cartes, qu’une musique de fond pour renforcer l’ambiance soit utilisée.

Mais fantasy et musique ne se réunissent pas uniquement dans des bandes originales. Elles le font aussi dans un style musical bien particulier qui est celui du métal et ses déclinaisons (heavy metal, métal symphonique,…). Les groupes se nourrissent de la fantasy, artistes et public en étant souvent amateurs et trouvant dans ce genre des valeurs communes avec ce style musical. Ainsi on retrouve des éléments de fantasy à travers leurs noms (Dragon Force, Hyperborean, Fintroll, Cirith Ungol, Symphony X, Leah,…), leurs titres d’albums dont les covers sont souvent réalisées par des illustrateurs de la scène fantasy, ainsi que dans leurs clips. Des auteurs comme Mikael Moorcock ou des acteurs comme Christopher Lee ont même collaboré avec des groupes à l’écriture ou prêtant leurs voix dans des morceaux.