Rostam et Sohrab

Deux grands héros de la Perse ancienne, un père (Rostam) et son fils (Sohrab) amenés à s’affronter.

Souvent méconnu, Rostam est pourtant le personnage le plus fameux de la Perse ancienne. Il est le fils de Zal, le guerrier albinos légendaire, élevé par le Simurgh, un oiseau proche du phénix. Ainsi, Rostam avait du sang de guerrier, fort dès la naissance au point que sa mère faillit mourir en accouchant par sa taille. Elle dut sa survie à Zal, qui grâce aux enseignements du Simurgh en chirurgie, pratiqua une césarienne pour la sauver ainsi que Rostam.

L’enfant grandit vite, sa force croissant rapidement tout comme son talent à manier les armes. Dès qu’il fut en âge, il combattit pour les perses, devenant leur champion, chevauchant Rakhsh, son étalon. Il ne fit pas que combattre les ennemis des perses, mais tout autre sortes d’adversaires, dont certains dotés de talents magiques. Les principaux de ces affrontements eurent lieux pour les sept travaux, qu’il dut accomplir afin de délivrer l’empereur de Perse, enlevé par des démons. Ainsi dans ces faits héroïques on trouve un dragon et un démon nommé le démon blanc dans ses travaux, ainsi que des animaux redoutables comme un lion, une sorcière dans d’autres aventures.

Un jour faisant une halte, des voleurs lui dérobèrent Rakhsh alors qu’il dormait. Rostam partit à sa recherche et arriva au palais d’Afrasiab, le roi de l’Asie Centrale. Il fut présenté à Tahmineh la fille du roi et passa la nuit avec elle. Le lendemain il retrouva Rakhsh et avant de repartir, il donna à Tahmineh un bracelet, lui disant de le donner à l’enfant qu’ils auraient.

Tahmineh eut bien un enfant et le nomma Sohrab. Comme son père et son grand-père il se révéla très vite doué dans le maniement des armes, devenant à cinq ans un archer talentueux. Sa mère lui cachant l’identité de son père, Sohrab lui demandant souvent qui il était. Un jour, elle finit par lui révéler, lui demandant de garder le secret. Le temps passa, Sohrab devint adulte et un grand guerrier. Il partit en campagne contre les perses pour rencontrer son père et le faire monter sur le trône de Perse. il monterait pour sa part sur celui de l’Asie Centrale, succédant à son grand-père. Cependant le grand-père de Sohrab eut vent de cela et savait que si père et fils s’affrontaient, un des deux perdrait la vie. Mais quelque soit celui qui tombait, il voyait la possibilité de conquérir la Perse. En effet si Rostam mourrait, il pourrait la conquérir avec Sohrab. Si c’était Sohrab qui tombait, Rostam ne le supporterait pas et finirait par mourir de remords, lui laissant la voie libre sur la Perse, privée de son champion.

La campagne débuta et Sohrab assiégea un château dont la garnison se replia, allant prévenir l’empereur de Perse. Devant la nouvelle que l’ennemi était mené par un puissant guerrier, il envoya Rostam contre eux. Quand Sohrab le défia, Rostam accepta de le combattre. Les deux guerriers s’affrontèrent sans merci, avec leurs armes puis à mains nues, sans que l’un prenne le dessus sur l’autre. Ils en arrivèrent à l’épuisement et finirent par reporter la suite du combat au lendemain, où Rostam parvint à envoyer au sol Sohrab et lui briser la nuque. Dans son dernier souffle, Sohrab montra son bracelet, disant que son père le vengerait. Rostam comprit qui il avait tué et lui érigea un sépulture en or.

Références

Lien externe (en) : Iran Myths and legends (Encyclopaedia Iranica)