Les Muses

Au nombre de neuf, les Muses sont les divinités source d’inspiration des hommes et des dieux.

Filles du roi des dieux Zeus et de la titanide de la mémoire Mnémosyne, les Muses sont liées aux arts, étant la source d’inspiration de tous les artistes. Elles résident sur lOlympeelles distraient les dieux avec leurs chants, mais aussi sur terre comme le mont Pieros, car les neuf filles du roi de Macédoine Piéros avaient voulu rivaliser avec elles. Apollon qui en tant que dieu des arts et menait le cortège des Muses, pour les punir les avait transformées en pies.

Les poètes pouvaient également venir les chercher pour trouver l’inspiration sur le mont Hélicon ou devant des fontaines sacrées comme celles d’Aganippé, d’Hippocrène, car on disait que les muses y résidaient parfois.

Au départ, elles n’avaient pas d’attribution précises et Homère les définissait simplement comme les inspiratrices des chants. Ce n’est qu’au IXème siècle, que Hésiode les définit plus précisément. Elles n’étaient cependant pas encore neuf et on les attribuait à des arts autres que les traditionnels, c’est à dire touchant plus aux sciences. Platon fut celui qui les définit dans la manière que l’on connaît le plus. Le philosophe décrit les Muses au nombre de neuf, comme les intermédiaires entre l’homme d’esprit et Apollon.

Les neuf Muses

NomDisciplineAttributs
Calliopepoésie épiquecouronne d’or, trompette
Cliohistoirecouronne de laurier
Eratopoésie érotiquecouronne de myrte et de rose, tambourin
Euterpemusiquecouronne, flûte
Melpomènetragédiecouronne de vigne, l’épée, le cor, masque tragique
Polymniehymnecouronne de perles, orgue
Terpsichoredansecouronne de guirlande, lyre
Thaliecomédiecouronne de lierre, masque de comédie, viole
Uranieastronomiecouronne d’étoiles, compas, globe

Références

Peinture : Daphnéphoria (Lady Lever Art Gallery), Apollon et les Muses (N.Poussin)

 

Liens externes : L’épopée (BnF), Euterpe (BnF), Sarcophage (Musée du Louvre), Clio, Euterpe et Thalie (E.Le sueur, Musée du Louvre)