Top 3 des dieux des Enfers

Royaumes des morts, les Enfers sont les séjours des défunts dans les mythologies. Chacun est régit par une divinité, qui a son propre style. Voici le top 3 des dieux des Enfers.

3 – Hadès : c’est le plus connu des dieux des Enfers qui siège à la dernière place. Malgré son côté lugubre à cause de sa fonction, Hadès n’en reste pas moins un dieu respectable. Surnommé le Juste, il est neutre, régissant son royaume avec rigueur. Loin des figures maléfiques que l’on peut lui donner.

2 – Nergal : c’est un dieu sumérien qui trône à la seconde place. Alors qu’il n’était pas dieu des Enfers à l’origine, mais un guerrier, Nergal insulta Ereshkigal la déesse des Enfers qui voulu sa tête. Il existe plusieurs versions, mais de manière globale, après quelques combats et avoir brutalisé Ereshkigal en la jetant au sol et lui tirant les cheveux, il conquiert son cœur et la soumit. Il devint ainsi le nouveau dieu des Enfers, dont la puissance faillit mettre à mal le monde. Il mérite bien cette seconde étant un dieu des Enfers assez atypique, plus proche d’un Arès que d’un Hadès, ayant acquis ses fonctions par lui-même.

1 – Hel : on monte dans le Nord avec la déesse Hel. Une figure en partie cadavérique, un asservissement des mauvaises âmes, quand elle ne les tourmente pas, Hel fait partie des plus lugubres divinités des Enfers. Elle a cependant une grande rigueur dans sa manière de régir sur royaume et de comment on y entre ou on en sort (l’épisode de Balder étant un bon exemple). Une divinité qui incarne parfaitement sa fonction et qui mérite donc bien cette première place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *