Archives de catégorie : Critiques

Critiques, tests de livres, jeux vidéo, films, séries,…

Critique : Exodus, Gods and Kings

On en avait parlé alors qu’il y avait eu de nombreux trailers. Exodus est tout simplement l’histoire de Moïse, adaptée par Ridley Scott et avec Christian Bale qui est le dernier interprète de Batman, dans la trilogie de Nolan. Pour commencer bande-annonce allez hop :

Je ne vous refais pas le synopsis, tout le monde le connait, l’histoire de Moïse était des plus connue. Si vous ne la connaissez pas Google est votre ami.

Continuer la lecture

Critique : Le royaume des cercueils suspendus (F.Aubry)

Le royaume des cercueils suspendusSecond roman de la collection Epik des Editions Le Rouergue, il est signé Florence Aubry, ayant à son actif une quinzaine de romans jeunesse dont Le garçon talisman chez le même éditeur.

Synopsis :

Depuis que la cérémonie, qui signe le passage vers l’âge adulte, a mis à jour la vraie nature de Huang, le peuple Bââ vit dans l’horreur et la peine de cette révélation. La punition a été exemplaire : le garçon de 17 ans a été le premier vivant à être suspendu à la falaise, sans provisions, près de son cercueil, et chacun attend sa mort lente. Son père a dû quitter le village, sous le poids de la faute et de la culpabilité, et son amie Leï ne sait quels stratagèmes utiliser pour le sauver…Dans l’ombre, deux autres adolescents, rivaux en amour, manigancent leur propre vengeance.

Alors oui, on ne peut qu’être intrigué par ce roman ne serait-ce que par son titre et il se révèle en effet original. Cela commence par le dépaysement, car on se trouve dans un peuple asiatique et on le situera assez vite comme chinois. Personnellement j’ai tilté avec l’évocation au début des Huit Immortels. Continuer la lecture

Critique : Zora (P.Arseneault)

Zora un conte cruel

Il existe, aux confins de la verte Finlande, une forêt peuplée de créatures étranges et fort laides qu’on appelle les fredouilles. Les fredouilles ont deux jambes et deux bras, rattachés à un torse. C’est là tout ce qui les apparente aux humains. Pour le reste, elles présentent des différences notables, et à bien des égards effrayantes.”

C’est au cœur de cette forêt, parmi de pauvres hères, mangeurs d’ails et aigrefins venus s’enivrer et se remplir la panse dans l’Auberge de l’Ours qui pète que naît la pauvre Zora. Enfant sauvage, battue et humiliée, abandonnée de tous, Zora semble vouée à un destin tragique.
Si elle échappe à son père Seppo, maître tripier et égorgeur de vierges, elle va devoir affronter Glad l’Argus, barde mécréant et inventeur de chants maudits, et le capitaine Boyaux, un redoutable maquereau itinérant. Mais elle croisera aussi le chemin de deux hommes avec qui elle se liera profondément. Tuomas, un vieil alchimiste dont les élégantes manières, le savoir et la douceur détonnent dans cette maudite région, et Tero, un jeune chercheur de chants de Carélie hanté par une ritournelle au point d’en perdre le repos.

Dans une langue rabelaisienne d’une prodigieuse fécondité où se mêlent l’humour et l’érudition, le grotesque et le fantastique, la cruauté et la poésie, Philippe Arseneault relate l’histoire extraordinaire de Zora. Digne des plus sombres contes nordiques, Zora rend également hommage à la magnifique tradition des « histoires tragiques » par la puissance des images et l’évocation de la misère de notre condition humaine.

Zora est le premier roman du journaliste canadien Philippe Arseneault. Il a reçu, au Québec, le prix Robert-Cliche 2013.

Site éditeur : http://editionsdesequateurs.fr/

Continuer la lecture

Critique : Intemporia (C-L.Marguier)

L’éditeur Epik débute sa nouvelle collection dédiée à l’imaginaire avecLe Sceau de la Reine, premier tome d’Intemporia de Claire-Lise Marguier, qui sort le 03/09/2014.

Intemporia

Synopsis : L’histoire se déroule dans un monde médiéval où une prophétie annonce qu’un enfant ayant un tatouage en forme de lune sur le ventre sera l’enfant de l’annonciation, apportant le mal et amené à régner. Afin d’éviter cela, le roi a ordonné que soit tués tous les enfants portant la marqué , amis le véritable est trouvé par un homme qui refuse de le laisser mourir, pensant que les actes font les mauvaises personnes et que le mal ne peut être inné.

Cinquante ans plus tard, cet enfant, une fille nommée, Yélana a tué le roi Arden et asservi son royaume par la force. Après avoir pris sa place sur le trône, sa soif de pouvoir la mène à convoiter l’Aïguaviata, un objet magique aux étranges pouvoirs.Mais un obstacle se dresse sur sa route : la paisible communauté de la Plaine et le dôme magique qui la protège. La reine lance alors un puissant sortilège dont les conséquences sont terribles pour les habitants… Une épidémie mortelle ravage la communauté et bientôt la très jeune épouse de Yoran tombe malade. Le garçon de 16 ans n’a plus le choix : s’il veut la sauver, il va devoir contrecarrer les plans de la reine en se lançant dans une quête dangereuse qui le changera à jamais.l’enfant, une fille est devenue reine et règne en maître sur le royaume après avoir tué le roi Arden. Continuer la lecture

Critique : Néogicia (F.Fournier)

Si quatre romans se déroulant dans l’univers de la websérie Noob sont déjà sortis, Néogicia est le premier auto-publié par ses créateurs via leur branche Olydri Editions. Cependant Néogicia est également le premier spinoff de la série qui sera par la suite décliné en film ou websérie ainsi qu’en BD.

Neogicia

Le roman disponible directement chez l’éditeurwww.noob-online.com

Ainsi que dans toutes les libraires.

Continuer la lecture