Dernière modification le 19/04/2024.

Divinité importante dans la mythologie fidjienne, Degei est le dieu-serpent à l’origine du monde et de l’humanité.

Introduction

Dieu suprême des îles Fidji, Degei (qui se prononce Ndengei), est un serpent à l’origine du monde. Il endosse d’autres fonctions que celle de créateur ce qui participe à son importance. Ainsi, il est très populaire dans le Pacifique.

Le dieu charpentier Rokola, qui construit des canoës pour les fidjiens, est son fils.

Description

Degei n’a pas de description détaillée, si ce n’est celle d’un serpent géant, très long, à la queue annelée.

Fonctions

Dieu créateur, Degei est à l’origine du monde. Ainsi, il est aussi le dieu des tremblements de terre, des tempêtes et des saisons. Il peut apporter une pluie fertilisante en se secouant, mais aussi détruire les récoltes voire la terre. Les séismes et inondations qu’il provoque depuis les souterrains où il réside sont dévastateurs.

Il est également le créateur de l’humanité en couvent deux œufs pondus par le faucon Turukawa. De ceux-ci sont sortis le premier homme et la première femme.

C’est un dieu aux multiples fonctions, puisqu’il juge également les âmes des défunts après qu’elles aient passé la grotte Cibaciba ou la grotte Drakulu. Ainsi, il détermine ceux qui iront au Burotu, le paradis ou dans le Murimuria, les profondeurs.

Histoire

Selon le mythe, à l’origine du monde il n’y avait qu’une seule île habitée par le serpent Degei et le faucon femelle Turukawa. Turukawa ne pouvait pas parler et volait autour de la Terre chaque jour et créa un nid avec des feuilles, dans lequel elle pondit deux œufs.

Le dieu-serpent Degei et l'aigle Turukawa

Alors que Turukawa s’en était allée, Degei trouva les œufs et les couvrit dans son lit. Lorsqu’ils éclosent, en sort le premier homme et la première femme, donnant naissance à l’humanité.

Degei les emmena dans un arbre dans lequel il leur construisit un abri. Il les éleva comme ses enfants, en les nourrissant et en leur enseignant les secrets de la nature. Seulement pour la nourriture, Degei avait planté des dalo (une sorte de bananier) et des ignames (une sorte de patates douces) réservés aux dieux. Or ces fruits ne pouvaient être mangés que cuits et ces premiers humains ne connaissaient pas le feu. En conséquence, Degei leur enseigna le feu quand ils furent plus grands. Peu après les deux humains s’en allèrent vivre seuls et eurent leurs premiers enfants. Degei n’en fut aucunement fâché puisqu’il savait qu’il serait vénéré comme un dieu par ceux-ci.

On raconte également que le premier village sur lequel Degei débarqua fut Lautoka (la seconde ville la plus importante des Fidji) où il fonda le village de Viseisei de la province de Ba.

Culte

Le rituel le plus connu lié à Degei est une pratique qui consiste à tatouer la cuisse, le coin de la bouche et les doigts des femmes.

Références

Littérature : The History of Mankind (F.Ratzel)

Lien externe (en) : The Creation Myth of Fiji and the Serpent God (Ancient Origins)

Image : Copilot