Esprit célèbre japonais, la Jorōgumo est une femme-araignée redoutable.

Introduction

Appartenant aux Yōkai japonais, la Jorōgumo (ou Jorō-gumo) est une araignée pouvant se transformer en femme. Son nom à l’origine signifie putain d’araignée, mais plus tard les kanji pour l’écrire furent modifiés afin de le cacher. Ainsi cela est devenu la mariée qui enchevêtre. On la trouve mentionnée dans plusieurs récits et elle a son équivalent dans le folklore britannique avec la golden orb-weaver.

Jorōgumo ou Jorō-gumo

Description

Araignée noire, la Jorōgumo est à sa naissance de taille similaire à certaines de son espèce ne mesurant que quelques centimètres. Cependant, dotée de pouvoirs surnaturels, elle grandit avec le temps jusqu’à atteindre une taille gigantesque au bout de quatre cent ans. On dit sa couleur parfois magnifique et ses toiles sont extrêmement solides.

Elle développe en même temps ses pouvoirs dont celui de pouvoir changer son apparence et son poison. Elle vit généralement seule, dans une grotte, une forêt ou une maison abandonnée. Parfois certaines vivent en ville, sans être suspectées par les habitants durant des années, alors que les restes de ses victimes s’entassent dans sa maison. Si elle en a besoin, la Jorōgumo peut faire appel à d’autres araignées pour l’aider dans ses besognes. Elle a le pouvoir de commander celles qui lui sont inférieures, dont des cracheuses de feu pour brûler les maisons de ceux qui la suspecteraient.

Car la Jorōgumo est une prédatrice. Avec le temps, elle développe également un appétit pour la chair humaine à la place d’insectes. C’est ainsi qu’elle se transforme en séduisante femme afin de conquérir les hommes célibataires en quête d’amour. La créature leur promet l’affection qu’ils recherchent et les emmène chez elle. Ensuite, elle utilise sa toile, fine mais dont personne ne peut s’en échapper pour les retenir, puis son poison pour les affaiblir chaque jour. Elle se délecte ensuite de leur longue agonie, pour finir par les dévorer.

Références

Mangas et animes : One Piece (I.Oda), Demon Slayer (K.Gotouge)

Jeux de rôle : Pathfinder (Black Book)

Jeux vidéo : Ōkami (Capcom), Nioh (Team Ninja), For Honor (Ubisoft)

Liens externes : The Whore Spider (Japan Powered), Japan spider (Yokai.com), the spider-woman yokai (Yokai Street), Yōkai in Japanese folklore (Mythology Planet)

image : Wikimedia Commons

Dernière modification le 19/11/2022 par Ervael