Discipline de la magie, la goétie est une spécialisation dans l’invocation de démons.

Introduction

Art ancien, l’invocation de démons (ou une de ses méthodes) dans la modernité se nomme la goétie. Son nom vient du grec goetia signifiant magie, sorcellerie, invocation. Elle s’appuie sur l’Ars Goetia, une des cinq parties du Lemegeton, un recueil de textes du roi Salomon du XVIIIème. Cependant c’est en 1904 que l’Ars Goetia bénéficia d’une traduction en anglais (The Goetia: The Lesser Key of Solomon the King). Réalisée par les occultistes Samuel Mathers et Aleister Crowley, cette version fit entrer la goétie dans la modernité.

Description

Si la goétie s’oppose à la théurgie, qui invoque des esprits bienfaisants, elle n’est pas une discipline aussi sombre qu’elle puisse avoir l’air. Bien qu’elle permet d’invoquer des démons, elle ne le fait pas dans des rituels sordides. De plus, son but n’est pas seulement offensif pour semer le chaos et nuire aux hommes, mais aussi pour se défendre. Elle ne demande aucun sacrifice et les démons invoqués n’ont pas le droit de causer du mal aux êtres innocents : animaux et enfants.

L’Ars Goetia est le guide pour pratiquer la goétie. Il liste les 72 démons et les rituels pour les invoquer. Toutefois des connaissances en magie et ce guide ne suffisent pas à eux seuls, car la goétie s’apparente à de la haute magie. Seuls les plus expérimentés et l’ayant longuement étudié peuvent la pratiquer sans risques.

Références

Littérature : Le Sorceleur (A.Sapkowski)

Jeux vidéo : Final Fantasy XIV (Square-Enix), Fate/Grand Order (Type Moon)

Animation : Fate/Grand Order Shuukyoku Tokuiten – Kani Jikan Shinden Solomon (CloverWorks)

Dernière modification le 18/03/2022 par Ervael