Les hommes-arbres

Dernière mise à jour le par

Race ancienne, les hommes-arbres vivent dans les forêts dont ils sont les sages et les protecteurs.

Si les hommes-arbres sont des êtres populaires que l’on retrouve dans de nombreux jeux et fictions, ils ne sont pourtant pas issus d’une légende particulière, bien qu’ils peuvent sous certains aspects faire penser à l’Homme Vert, qui lui a son mythe. C’est Tolkien qui les inventa pour l’univers du Seigneur des Anneaux. Ils s’apparentent presque à des géants, bien qu’étant plus petits, ce qui leur a donné leur nom, ent, qui en anglais ancien, signifie géant. En sindarin, le langage des elfes, ils sont nommés les onodrims ou les enyds.

C’est une très ancienne race dont les membres peuvent avoir plusieurs siècles. Ils se présentent comme des arbres de grande taille mais dotés de membres et d’un visage dans leur tronc. Leur ressemblance avec les arbres sont telles, qu’ils peuvent passer aisément pour tels dans une forêt.

La forêt est d’ailleurs leur lieu de résidence, dont ils ne sortent jamais. Les hommes-arbres y vivent en communauté, ayant leur propre langage (la langue entique), leurs propres règles et leurs coutumes. Ils en sont les gardiens et la protège contre ceux qui voudraient lui nuire. Derrière leur calme et leur lenteur, ils peuvent être redoutables une fois en colère. Leur force est immense, ils peuvent écraser des dizaines d’ennemis de taille humaine en même temps avec leur bras et avec leurs racines les étrangler. Leur corps d’écorce leur donne une très grande résistance, ce qui les rend difficile  à tuer. Cependant, leur constitution a un très grand défaut : étant faits de bois, ils sont vulnérables au feu.

homme arbre

Les hommes-arbres sont des êtres sages, qui prennent le temps pour la réflexion. Ils prennent tellement le temps qu’il en sont lents aux yeux des autres races. Ils aiment d’ailleurs communiquer avec  des personnes d’autres peuples, du moment qu’ils ne sont pas néfastes pour la forêt. Ainsi ils sont très amis avec les elfes sylvains. Ils se méfient des hommes qui coupent beaucoup de bois et détestent les races comme les orcs qui en coupent sans restriction pour les besoins de leurs hordes.

Références :

Littérature : Seigneur des Anneaux (J.R.R.Tolkien)

Jeux de plateau : Warhammer (Games Workshop), Seigneur des Anneaux (Games Workshop)

Jeux vidéo : Heroes III (Ubisoft)

 

Image : MironishiN