Les Enfers ou l’Hadès

Royaume des morts, il ne faut pas  confondre les Enfers grecs de ceux du christianisme.

Présentation

Les Enfers (ou Hadès) sont les lieux de séjour des âmes après la mort, dont le dieu Hadès est le souverain. Ils se situent sous la surface du monde et s’étendent jusqu’aux limites du monde. Il est dit que toutes les routes mènent aux Enfers. Comme c’est un monde souterrain, on y accède par des grottes et autres profondeurs. On est loin du lieu de damnation éternelle du christianisme ; ici les âmes sont des ombres errantes, comme des zombies, sans aucune pensée ni moindre sentiment. Cependant, quelques privilégiés,  après leur mort, bénéficient d’une vie heureuse, tandis que d’autres, moins chanceux, endurent des souffrances éternelles.

Enfers ou Hadès

L’entrée des Enfers, fermée par une lourde porte en airain, est gardée par Cerbère, le chien à trois têtes, qui empêche les vivants d’entrer aux Enfers et aux morts d’en ressortir. Le dieu de la mort Thanatos se tient souvent à côté de la porte également. Une fois l’entrée passée, on arrive dans le royaume souterrain qui est divisé en quatre régions, dont les fleuves le séparent du monde des vivants.

Les régions

La première région est l’Érèbe, une des rives du Cocyte, un affluent de l’AchéronC’est la région la plus proche de la surface où attendent pendant cent ans les morts privés de sépulture. Ceux ayant reçu les rituels funèbres et pouvant payer le passeur Charon traversent l’Acheron et arrivent Champ de Vérité, où les juges des Enfers jugent les âmes. L’Achéron était au départ le fils du Soleil et de la Terre ; il fut changé en fleuve lors de la titanomachie, pour leur avoir fourni de l’eau aux titans.

La seconde région est l’Enfer des méchants, une grande plaine aride, montagneuse avec des étangs glacés, des lacs de soufre, des marécages. Les défunts qui sont condamnés y sont torturés pour l’éternité ou le temps d’expier leurs fautes. Le fleuve de flammes, nommé le Phlégéthon qui est aussi un affluent de l’Achéron entoure cette région.

La troisième région est le Tartare. C’est la prison des dieux protégée par un mur d’airain, dans laquelle sont enfermés les titans, les géants. Dans certains récits, on y place le palais d’Hadès. Le Tartare est entouré par le Styx. Ce fleuve était une nymphefille de Thétis et OcéanAchille y fut baigné enfant par sa mère ; ce qui le rendit invincible, hormis au talon, d’où le tenait sa mère. Styx était en tant que nymphe si dévouée envers les dieux, que Zeus en fit la garante des promesses. Ainsi, tout serment prononcé sur le Styx est irrévocable, même pour les dieux.

Viennent en dernier les Champs Elysée qui sont le séjour des bonnes âmes. C’est un lieu à au printemps éternel, verdoyant avec des fleurs, des bois, des arbres fruitiers où l’on s’amuse et se détend en harmonie avec la nature et les autres. La région est entourée par le Léthée surnommé le fleuve de l’oubli. Les âmes voulant revenir dans le monde des vivants pour s’y réincarner doivent venir y boire, afin d’oublier tout ce qu’elles ont vécu et vu aux Enfers. Cependant, quelques vagues images leurs restent dans leur mémoire.

Références

Littérature : Divine Comédie (Dante)

Peinture : L’Enfer de Dante, le cercle de la luxure (W.Blake, City Museum Birmingham), Charon traverse la lagune du Styx (J.patinir)

Mangas et animes : Saint Seiya, The Lost Canvas et Hades Chapter (M.Kurumada)

 

Image : Les enfers (, François de Nome, Musée des beaux arts de Besançon)