Héphaïstos ou Vulcain

Dernière mise à jour le par

Boiteux, Héphaïstos est le dieu grec des forgerons.

Il existe deux versions de la naissance d’Héphaïstos ou Vulcain chez les romains. L’une des plus connues raconte qu’il serait né de la jalousie de Héra, devant le fait que son époux Zeus ait donné naissance à Athéna tout seul. Cependant, le récit le plus courant sur la naissance d’Athéna dit qu’elle aurait été mise au monde par Héphaïstos en fendant le crâne de Zeus.

Il est donc plus probable que Héphaïstos soit simplement né de Zeus et Héra. Malheureusement pour lui, Héphaïstos n’est pas né beau comme les autres dieux, petit au point d’être comparé à un gnome et décrit parfois difforme. Sa laideur est donc telle que Héra le fit tomber de l’Olympe ou le jeta. Un autre récit dit que c’est Zeus qui le jeta de l’Olympe lors une dispute avec Héra, où Héphaïstos prit le partit de sa mère. Quelque soit la version, le jeune dieu atterrit sur l’île de Lemnos, devenant boiteux à cause de sa chute. Il y est élevé par Thétys et Eurynomé durant neuf années dans une grotte sous-marine. C’est là qu’il apprend les arts de la forge et de la bijouterie.

Ainsi Héphaïstos devint le dieu forgeron et de la métallurgie, les volcans sont ses ateliers, le plus connu étant l’Etna, qui en font également le dieu du Feu, voire même sa personnification. Avec l’aide des cyclopes, il forge un grand nombre d’objets : des broches, des bijoux, des bracelets et même des automates, comme deux jeunes filles en or pour l’aider à marcher. Il fabrique également des armes et des armures, comme le bouclier et l’armure d’Achille, le trident de Poséidon, le sceptre et l’égide de Zeus. Parmi ses créations originales, on peut citer un trône d’or qui immobilise celui s’asseyant dessus. Héphaïstos l’utilisa pour piéger Héra et se venger d’elle pour l’avoir jeté de l’Olympe. Il finit par la libérer, les autres enfants de la déesse l’implorant de leur rendre leur mère, en échange de sa réintégration parmi les olympiens.

On trouve deux représentations de lui très différentes. La première est celle d’un nain, qui sous forme de statue était placée devant le foyer afin qu’il apporte sa force aux flammes. La seconde met plus en avant son titre de dieu des forges, avec l’apparence d’un vieillard à la barbe hirsute, robuste avec un air sauvage, coffré du bonnet rond des forgerons et tenant un marteau.

Héphaïstos ou Vulcain

Bien qu’il soit repoussant, Héphaïstos eut l’une des plus grandes chances, celle d’épouser Aphrodite que Zeus lui donna. Malheureusement la déesse de l’amour tomba amoureuse du dieu de la guerre Arès. Dénoncée par Hélios, Aphrodite fut piégée avec Arès par Héphaïstos, qui les emprisonna dans un filet invisible, avant de les exposer devant tous les autres dieux.

Bien que n’étant pas volage, un jour il tomba sous le charme d’Athéna, venue le voir dans sa forge. Il essaya de l’étreindre mais la déesse se débattit et s’enfuit, la cuisse souillée. Elle l’essuya avec un morceau de laine qu’elle jeta au sol, ce qui donna naissance à Erechthée, amené à devenir le sixième roi d’Athènes.

Références

Lien externe : Le panthéon d’Homère (BnF)

 

Image : God of War (Sony Studios)