Femmes-renardes, les kumiho sont l’équivalent coréen des kitsune et des huli jing.

Introduction

Présents dans plusieurs contes et légendes coréens, les kumiho (ou Gumiho) dont le nom signifie renard à neuf queues, sont des femmes-renardes. Elles partagent des points communs avec les kitsune japonaises et les huli jing chinoises. On les confond souvent avec elles, mais elles ont plusieurs différences. Toutefois, si les textes chinois les mentionnent parfois bienveillantes, les récits coréens les désignent seulement comme malveillantes, particulièrement envers les hommes.

Ainsi ce sont des créatures aussi fascinantes que dangereuses. Elles incarnent les dangers de la nature sauvage, mais aussi des jeunes femmes dangereuses pour les hommes.

Description

Kumiho ou Gumiho

Si l’origine des kitsune est variable selon les types et les récits, celle des kumiho est particulière. Il s’agit de renards qui ont atteint l’âge de mille ans et obtiennent le yeowu guseul. C’est une bille, une perle de connaissance, leur donnant tous leurs pouvoirs dont celui de se transformer, le plus souvent en jeune femme. Cependant, elles ne peuvent pas se transformer totalement en humaines et conservent souvent une ou plusieurs caractéristiques de renardes : traits, oreilles, neuf queues (dues à leur caractère exceptionnel). Peu importe sa puissance, la kumiho ne peut pas changer sa véritable nature. Elle essaie souvent de la cacher comme elle peut, mais elle finit parfois par être démasquée quand elle n’a plus de vêtements.

Les kumiho utilisent leurs pouvoirs afin de commettre des méfaits. Le plus courant est celui de séduire des hommes afin de leur dévorer leur cœur ou leur foi. Pour cela, elles rusent pour devenir servantes, épouses ou agissent dans des manières similaires aux succubes. Quand elles le peuvent, elle utilisent les ombres pour séduire sans se dévoiler, empêchant ainsi leur victime de voir si elles sont femmes ou renardes.

Un autre est celui de voler l’énergie des hommes, à l’aide du yeowu guseul. Pour cela, elles embrassent leur victime en l’ayant dans la bouche, l’envoient dans celle de leur victime, puis le récupère avec leurs langues. Mais si par erreur ou si la victime parvient à se jouer de la kumiho, avale le yeowu guseul, observe le ciel, la terre et les gens, alors il en acquiert les connaissances et des pouvoirs. Toutefois, le plus souvent la victime ne parvient pas à observer le ciel et n’acquiert pas les plus grandes connaissances possibles.

Références

Télévision : Lovecraft Country (M.Green), My Girlfriend Is a Gumiho ( H.Jung-eun, H.Mi-ran)

Comics : Contest of Champions (Marvel)

Jeux vidéo : Cookie Run (Devsisters), Ahri de League of Legends (Riot)

Dernière modification le 16/07/2022 par Ervael