Les kitsune

Esprits sous formes de femmes-renardes, les kitsune sont issus des légendes japonaises.

Les kitsune font partie des obake, des yokai ou esprits animaux polymorphes, dont l’origine vient du Japon ancien, où hommes et renards vivaient ensembles. Ainsi, ce sont des femmes-renardes dotées de pouvoirs magiques. Elles sont souvent associées quand elles sont des renardes blanches, au dieu du riz Inari dont elles sont les messagères, ainsi qu’aux rites shinto, taoïstes et bouddhistes.

kitsune

Elles possèdent divers pouvoirs dont par exemple prendre possession des esprits (en manipulant les âmes ou les rêves) ou bien cracher du feu. Au bout d’une centaine d’années, n’importe quelle kitsune est capable de changer de forme (prenant souvent l’apparence de très belles jeunes femmes) et ses pouvoirs ne cessent pas de s’agrandir au fils des ans. Leur puissance se devine à leur nombre de queues, plus elles en ont, plus elles sont fortes. Le maximum étant neuf queues et généralement ce sont celles ayant plus d’un millénaire qui en ont autant. Ont dit que celles-ci possèdent savoir et sagesse par leur ancienneté et ont également un don de voyance leur permettant de voir ce qui se passe à de très grandes distances mais aussi de faire des prédictions ou avoir des visions. Dans certains récits on les décrit possédant une orbe, qui contiendrait une parcelle de leurs pouvoirs. On raconte également que certaines peuvent manipuler l’espace-temps.

On en distingue une dizaine de types de kitsune. Souvent on les classe en deux catégories principales : les myôbu, bienveillantes et associées à Inari et les nogitsunemalicieuse et parfois malveillantes. On trouve également les spectrales (les bakemono kitsune de trois types différents : reiko, kiko ou koryo) et les célestes (tenko et les kyubi no kitsune à neuf queues dont Tamamo-no-Mae est la plus connue). Quelque soit leur type, toutes sont très intelligentes et  rusées et adorent jouer des tours, quelque soit leur âge.

Elles aiment le contact avec les hommes et nombreuses sont les femmes-renardes cherchant à se marier dans des récits, dans lesquels l’issue peut varier. Quand elles s’accouplent avec un mortel, leur enfant a une apparence humaine et il hérite de certains de ses dons de sa mère.

Les démasquer est difficile mais n’est pas impossible. Des personnes ayant des talents de divination peuvent les démasquer, elles peuvent se montrer moins vigilantes quand elles sont saoules et elles se montrent très nerveuses en présence de chiens, au point d’en reprendre leur vraie apparence.

A noter que le kitsune udon, un plat contenant du tofu cuit qu’elles adorent.

 

Références :

Littérature : Par l’Épée et le sabre (A.Cabasson), Kanokon (K.Nishino)

Mangas et animes : xxxHOLIC (Clamp), Digimon Tamers (A.Hongo), Princesse Mononoké (H.Miyasaki), Usagi Yojimbo (S;Sakai), Rosario+Vampire (A.Ikeda), Inuyasha (R.Takahashi), Shaman King (H.Takei), Kanokon (K.Nishino et Koin), Uke et Mike dans Blue Exorcist (K.Kato)

Jeux de cartes : Magic Kamigawa (Wizards of the Coast)

Jeux vidéo : Tails de Sonic (Sega), Ultima Online (Origin System), Goupix et Feunard dans Pokemon (Nintendo) Ōkami (Capcom), FlyFF (Aeonsoft), Shadowrun (FASA), Corrine de Tales of Symphonia (Namco), Ahri de League of Legends (Riot Games), Muramasa the Demon Blade (Vanillaware)

Télévision : Supernatural saison 7 (R.Kripke), Teen Wolf saison 3 (J.Davis)

 

Liens externes (en) : Foxes, Fox Myths and Fox Stories (Coyotes.org), Mythical Creatures Guide