Pwyll

Issu des mythes celtes, Pwyll en est un des plus célèbre héros.

Dirigeant du royaume de Dief, Pwyll dont le nom signifie raison est un personnage des légendes celtes galloises. Ses terres et son autorité s’étendaient jusqu’à l’Annwyn, l’Autre Monde ce qui lui valut un jour de rencontrer lors d’un incident de chasse Arawn son seigneur. Alors qu’il chassait un cerf, il se retrouva cerné par des chiens blancs aux oreilles rouges. Il les repoussa pour poursuivre la traque du cerf et laissa ses propres chiens chasser le cerf. Cependant, au moment où il avait tué sa proie et commençait à la découper, Arawn, qui était le propriétaire des chiens blancs arriva. Il était mécontent, non pas pour le cerf, mais parce que Pwyll avait repoussé ses chiens.

Afin de réparer cela, Arawn lui proposa d’échanger leurs apparences et places pendant un an. Pwyll accepta et se retrouva donc à régner sur l’Annwyn, vivant aux côté de la femme d’Arawn. Bien que cette reine était séduisante, il se contenta seulement de dormir à ses côtés. Celle-ci trouva étrange ce comportement soudain de son mari, mais elle ne se rendit pas compte que derrière cette apparence, il s’agissait d’un autre homme.

Comme lui avait dit Arawn, Pwyll dû également combattre un de ses ennemis, Hagvan et le tuer. Il le terrassa d’un seul coup et quand Hagvan lui demanda le coup de grâce, il se souvint qu’Arawn lui avait dit que tout second coup fatal redonnait à Hagvan son énergie vitale. Ainsi il le laissa agoniser et mourir définitivement.

L’année écoulée, Pwyll retrouva sa place au royaume de Dief. Comme il n’avait pas profité de son apparence pour toucher la reine d’Annwyn et qu’il retrouva son royaume plus prospère qu’avant, Arawn et lui devinrent amis.

Après cette aventure, il rencontra Rhiannon, alors qu’il la vit passer à cheval, pendant qu’il était assit sur un tertre. Très bonne cavalière, la jeune femme refusait tous les prétendants qui ne l’égalaient pas. Pwyll tenta sa chance mais échoua et décida d’arrêter de la poursuivre. A son étonnement Rhiannon fut demi-tour et revint vers, lui, acceptant de l’épouser. Cependant lors du jour des noces, Gwawl un autre prétendant de Rhiannon obligea la jeune femme à le suivre. Avant de partir, elle laissa un sac magique à Pwyll, qui se présenta un an plus tard devant Gwawl déguisé en mendiant pour le surprendre et l’enfermer dedans. Il obligea Gwawl à lui rendre Rhiannon, sous peine de ne pas le libérer du sac. Gwawl accepta et Pwyll put épouser Rhiannon.

Leur union ne fut cependant pas un véritable conte de fée, car Rhiannon n’arrivant pas à donner d’enfant à Pwyll, il la maltraitait. Ils finirent par avoir Pryderi, mais l’enfant disparu mystérieusement. Terrorisées par la colère que Pwyll aurait, les servantes accusèrent Rhiannon de l’avoir dévoré, recouvrant durant son sommeil son visage de sang et déposant à côté d’elle des os. Rhiannon se retrouva accusée d’infanticide et obligée de porter sur son dos les visiteurs du palais et de leur raconter son crime, jusqu’à être disculpée, Pryderi étant retrouvé.

Le règne de Pwyll se poursuivit sans fait particulier jusqu’à sa mort, Pryderi lui succédant étant son seul héritier.

 

Références :

Littérature : Les Mabinogion

 

Liens externes (en) : Prince of Dyved (Sacred Texts), The Mabinogi (mabinogi.net)