La Tour de Babel

Lieu mythique, la Tour de Babel voulait défier les cieux.

Le mythe de la Tour de Babel se trouve dans la Genèse, après le Déluge. Nemrod, surnommé le roi-chasseur, régnait sur les descendants de Noé et craignait un nouveau déluge. Il eut alors l’idée de faire ériger une immense tour à Babel, cité également connue sous le nom de Babylone.

La tour serait construite sur le mont Ararat où l’Arche de Noé s’était échouée et atteindrait les cieux. Ainsi, si les flots recouvraient de nouveau la Terre, son sommet ne serait pas submergé. La construction de la tour débuta, avec l’aide de milliers d’ouvriers, mais Dieu décida de mettre en terme à cette construction encensée et orgueilleuse.

A l’époque, tout le monde parlait une seule et unique langue (que l’on nomme souvent le langage unifié dans des récits mythiques ou fictionnels) ; Dieu multiplia les dialectes et cela créa une panique, plus personne ne se comprenant sur le chantier, y mettant fin.

Depuis, cette tour inspirer toujours les artistes et on la retrouve régulièrement dans leurs œuvres en tant que sujet, ou simplement évoquée.

Tour de Babel

Références

Littérature : Babel (J-L Franklin), Babel la tour des hommes (D.Brentwood)

Cinéma : Metropolis, Alexandre (O.Stone), Babel (A.G Innaritu)

BD : Alix (J.Martin)

Animation : Nadia le secret de l’eau bleue, le Château dans le ciel (Myazaki), Patlabor (E.Hoba)

Jeux vidéo : Illusion of Time (Enix), Prince of Persia les deux royaumes (Ubisoft), Xenogears (Square), Golden Sun (Camelot Software Planning), Final Fantasy IV (Squaresoft)

 

Liens externes : textes fondateurs (CRDP Paris), peinture de L.Van Valckenborch (Musée du Louvre), Congrès Eurozine 2008 – Crosswords X Mots croisés (Sens Public), dessin de Gustave Doré (BNF/Musée d’Orsay)

 

Image : Pieter Brueghel L’Ancien, La Tour de Babel, musée de Kunsthistorisches, Vienne, 1563