L’incube

Démon abusant des femmes, l’incube s’emparent de leurs corps.

L’incube est un démon, l’équivalent mâle de la succube. Le mot incube vient du latin cubare signifiant « coucher » et de inc signifiant « sur ». Cela vient du fait qu’il vient sur sa victime pendant son sommeil pour abuser d’elle sexuellement. On dit que parfois, à cause de son poids ils étouffent leurs victimes. Cependant, à la différence des succubes qui ne s’en prennent qu’aux hommes, les incubes ne s’en prennent pas qu’à leur sexe opposé.

On trouve des traces de ce démon dans l’arabe littéraire où il est décrit comme un esprit mâle s’emparant des femmes pendant leur sommeil, mais la croyance en lui n’est pas très répandue comme la succube. Ce qui ne l’empêche pas d’être cité chez les grecs, toujours comme un démon, puis plus tard au Moyen Âge où il est associé au diable.

Néanmoins, c’est dans le chamanisme, où la croyance en l’incube est la plus forte. Au Québec arctique, l’incube est appelé uirsaq et la succube nuliaqsaq. L’incube est aussi nommé uizerq ou ijiraq signifiant invisible au Groenland ; en Amazonie, on le retrouve sous le nom de xawakandiwo.

Incube

« Les faits des démons Incubes ou Succubes sont si multiples qu’on ne saurait les nier sans imprudence. »

Saint Augustin, De civitate dei

Lien externe : Les incubes et les succubes (Dark Stories), Les incubes et les succubes (Les Portes du Sidh)