La Pérégrination vers l’Ouest

Dernière mise à jour le par

Roman de Wung Cheng’en, la Pérégrination vers l’Ouest est un récit légendaire mettant en scène entre autre Sun Wukong.

Introduction

Connu également sous les noms de Voyage vers l’Ouest, Le Roi-Singe ou en anglais Journey to the West, la Pérégrination vers l’Ouest (Xiyou ji) raconte le voyage du moine Xuanzang (ou Sanzang) avec son disciple Sun Wukong. L’histoire se déroule au cours du VIIème siècle, mais ne parut qu’en fin du XVIème siècle, lorsque l’écrivain Wung Cheng’en compila les différents récits qui composent ce roman. Cette œuvre est devenue tant majeure, qu’elle fait partie des quatre romans classiques de la Chine.

Pérégrination vers l'Ouest ou Voyage vers l'Ouest

L’histoire débute alors que Xuanzang fut chargé de ramener les écrits bouddhistes d’Inde, afin de retrouver les sutras du Bouddha. Cependant il était dit que sa chair par sa pureté pouvait rendre immortel. Son voyage serait donc le théâtre de nombreuses rencontres avec des monstres qui voudraient le dévorer. La déesse de la miséricorde Guanyin décida de l’aider et lui envoya quatre compagnons pour le protéger et le suivre dans ce voyage initiatique.

Xuanzang ou Sanzang

Les compagnons de voyage

Sun Wukong le roi singe

Le premier était Sun Wukong, le roi singe qui avait été vaincu par Bouddha. Sun Wukong étant incontrôlable, Guanyin lui mit un bandeau sur la tête qui lui donnait sans cesse des maux de têtes, calmant ainsi son esprit enflammé.

Sun Wukong

Le dragon Longwang sanjun

Le second compagnon de Xuanzang était le dragon Longwang sanjun. Il était le plus jeune fils de Aorun le Roi-Dragon des mers de l’Ouest et mit un jour accidentellement le feu au palais, détruisant ses perles. Il fut fouetté, eut ses cornes sciées, ses dents arrachées et fut suspendu aux cieux. Guanyin le prit en pitié et lui proposa de le délivrer s ‘il accompagnait Xuanzang et se convertissait au bouddhisme. Ce n’est que plus tard qu’il rencontra Xuanzang, alors qu’il mourrait de faim. Il dévora le cheval de Xuanzang sans reconnaître le moine. Sun Wukong l’affronta mais ne parvint pas à le poursuivre, lorsqu’il s’en alla dans une rivière. Sun Wukong appela alors Guanyin qui expliqua au roi singe que Longwang sanjun était un des disciples de Xuanzang. Calmé, Longwang sanjun accepta d’être transformé en monture. Guanyin en fit un cheval blanc doté par sa nature d’origine de dragon d’une très grande endurance lui permettant de parcourir des milliers de kilomètres sans jamais se fatiguer.

Longwang Sanjun

Le sanglier Zhu Bajie

Se nommant Ganglie, le troisième compagnon était Amiral des roseaux célestes, à la tête d’une armée de milliers de soldats. Il fut puni pour avoir manqué de respect sous l’effet de l’alcool lors d’un banquet à Chang’e la déesse de la lune. Déchu de son titre, il fut transformé en sanglier (ou en cochon) doté d’un immense appétit au point d’en dévorer des hommes. Un jour il attaqua Guanyin et lorsqu’il la reconnu, il implora de le sortir de son état. Guanyin accepta à la condition qu’il accompagne Xuanzang et respecte les huit interdictions bouddhistes, l’empêchant de manger cinq herbes et trois viandes interdites.

Zhue Bajie

Xuanzang et Sun Wukong le rencontrèrent plus tard durant leur voyage en arrivant dans un village. Ils y apprirent que dans celui-ci, un jeune homme travailleur s’était présenté et il était si bien que le chef du village voulu le marier à Orchidée Bleue sa cadette. Mais un soir, ivre, le jeune homme révéla sa vraie nature et son apparence en partie porcine. Ne voulant pas perdre sa fiancée, il l’enleva et l’enferma dans sa chambre, faisant peur à tout le village pour que personne n’en approche. Sun Wukong décida de l’affronter et le combattu plusieurs fois, avant de demander de l’aide à Guanyin, qui fit en sorte que Ganglie les accompagne. Xuanzang le renomma Zhu Bajie, trouvant le nom plus approprié.

L’ogre Sha Wujing

Le dernier à accompagner Xuanzang était Sha Wujing, surnommé le moine des sables. Bien qu’il fut le premier à rencontrer Xuanzang, il devint son dernier disciple. Ancien Général du Rideau Céleste, il fut fouetté, banni des cieux et transformé en ogre des sables, à la peau bleue et avec un collier de neuf crânes, pour avoir brisé un vase lors du Banquet des Pêches. Il subissait des attaques des cieux sans cesse, qui lui jetaient des épées, jusqu’à ce que Xuanzang et ses compagnons le rencontrèrent et l’affrontèrent alors qu’ils voulaient traverser la rivière Liusha He. Il fut chargé de porter les bagages de Xuanzang durant le voyage.

L’histoire

Si le titre de ce récit laisse penser qu’il parle principalement du voyage de Xuanzang, une grande partie est consacrée à Sun Wukong, puisqu’elle évoque toute son histoire, sa naissance, toutes ses aventures (ou méfaits), jusqu’à ce qu’il accompagne le moine dans une quête à la fois spirituelle mais aussi de rédemption. Vient ensuite la rencontre des autres compagnons de Xuanzang avec leur histoire, le tout ponctué de rencontres avec des monstres. Durant tout ce périple, si Xuanzang cherche à s’élever durant son voyage, pour Sun Wukong, Longwang sanjung, Zhu Bajie et Sha Wujng, il s’agit d’une seconde chance pour effacer leurs fautes et aussi s’élever.

Ce à quoi ils parviendront tous, puisque les cinq compagnons reçurent le titre de bodhisattva (bouddha). Sun Wukong trouva la sérénité et perdit son animalité, Zhu Bajie obtient le titre de Jingtan Shizhe (Nettoyeur des Autels Sacrés), qui lui permit de dévorer tous les restes d’offrandes des autels pour calmer sa faim. Longwang sanjun reçu un titre honorifique pour les dragons à savoir Badu Tianlong, soit Dragon des Huit Juridictions Célestes. Sha Wujing lui reçut le titre de Jinshen Luohan, de Saint Arhat au Corps d’Or.

Références

Cinéma : Journey to the West : Conquering the Demons (S.Chow et D.Kwok), Journey to the West : The Demons Strike Back (T.Hark)

Animation : Le Roi des singes (W.Laiming)

Mangas : Gensomaden Saiyuki (K.Minekura)

Jeux vidéo : Fate/Grand Order (Type Moon)

 

Images : Wikipédia (image 1, image 2, image 3, image 4, image 5)