Dernière modification le 29/03/2024.

Dieu majeur égyptien, Ptah est une divinité devenue aux multiples fonctions à Memphis.

Introduction

Originaire de Memphis où il y est la divinité principale, Ptah est un dieu qui par son histoire a absorbé d’autres divinités et ainsi accumulé diverses fonctions. Sekhmet la déesse lionne est son épouse et Néfertoum le dieu lotus est son fils. On le trouve également sous le nom de Ta-tenen, signifiant la terre qui se soulève.

Le taureau Apis est son représentant sur terre, qui serait selon Hérodote né d’une vache fécondée par Ptah.

Description

Ptah

Ptah est représenté sous les traits d’un homme entouré de bandelettes de momification. Son menton est pourvu de la barbe des dieux. Seuls ses bras sont libres et ils tiennent un sceptre à trois symboles. Ainsi, cet attribut représente le pilier djed (durée et stabilité), le sceptre ouas (divin et croix) et la croix ankh (vie). Sa tête est coiffée d’une calotte bleue.

Fonctions

Au départ, Ptah est le dieu des artisans, des orfèvres et des sculpteurs. Ainsi, on le définit souvent comme l’inventeur des arts. À Memphis son influence grandit et il absorba Sokaris le dieu funéraire de la cité et de sa nécropole, puis Osiris. Il devint alors Ptah-Sokar-Osiris et devint également dieu de la nécropole de Memphis.

Son influence continua de grandir à Memphis au point qu’il en devint la divinité principale. Divinité créatrice qui façonna le monde et créa les premiers hommes, il est apparu de lui-même.

“Corps qui a modelé son corps, quand le Ciel n’était pas, quand la Terre n’était pas.”
Papyrus 3048, Musée de Berlin

D’autres rôles se sont ajoutés à ceux qu’il avait : dieu de la vérité, de la justice, des jubilés.

Du fait de son statut, on l’associa à Sekhmet et à Nefertoum afin de constituer localement une triade divine. Cependant, malgré son statut important, il ne prit pas la place d’Atoum, coexistant avec lui.

Références

Jeux de rôles : Pathfinder (Black Book)

Jeux vidéo : Age of Mythology (Ensemble Studios, SkyBox Labs, Westlake Interactive)

Lien externe (en) : Cult Image of the God (The MET), Panthéon égyptien de Champollion (BnF)

Image : Wikipédia