La Messe Noire

Dernière mise à jour le par

Cérémonie de satanisme ou de sorcellerie, la Messe Noire est un des rituels obscurs les plus connus.

Introduction

La sorcellerie possède différents rituels relevant de la magie et l’un des plus connus est sans doute celui de la Messe Noire. Un rituel relié au satanisme, puisqu’il tient de lui ses origines. Il est souvent décrit comme sombre, voire sordide dans lequel des forces maléfiques et démoniaques sont appelées. De simple cérémonie obscure, la Messe Noire est devenue aussi dans l’imaginaire un rituel de sorcières, celles-ci étant associées aux démons.

Cependant si la Messe noire est une cérémonie, ce terme inclut également des rituels plus simples servant à la préparation de diverses choses par les sorcières.

Histoire

Le rituel de la Messe Noire dans son sens historique est né au XVIIème siècle. Dans un premier temps, si elle est dédiée aux forces démoniaques, elle ne renie pas le catholicisme, qui ne les condamne pas, sauf en cas de blasphème (les crimes de sang ou sexuels s’y déroulant en faisant partie), mais se pose comme une inversion.

Elle n’est cependant pas dédiée au diable, mais se pose plus comme une cérémonie de magie noire. C’est à partir du XIXème siècle et au XXème siècle que la Messe Noire va évoluer pour se poser en opposition au catholicisme, dans des buts criminels, orgiaques ou autres.

Messe Noire

Le but premier est alors de venir s’opposer à la messe catholique romaine. C’est donc un rituel satanique, qui reposant sur les croyances démoniaques, vise à défaire son opposé. Par la suite et plus récemment, elle a connu un renouveau auprès de ceux cherchant un nouvel exécutoire.

Description

L’inversion sacrilège

Ce concept est celui dans la cérémonie pour se poser en opposé du catholicisme, de tout inverser. Cela commence par les couleurs, changeant tout ce qui est blanc, comme l’hostie, les cierges en noir. Les objets comme les croix sont retournées, l’eau bénite remplacée par de l’urine ou du sang (animal ou humain).

La sorcellerie

C’est du côté des sorciers et sorcières que l’on trouve le côte le plus mystique de la Messe Noire. Plus qu’une simple cérémonie pour honorer des forces obscures, elles deviennent les lieux pour les invoquer et mettre en pratique de sombres rituels aux objectifs divers. Un des objectifs communs est celui préparation d’élixir d’amour, d’envoûtement d’amour par exemple. Pour cela on utilise souvent du sang d’animaux, une pomme (pour la symbolique de la tentation), quelques cheveux de la personne visée. Toutefois, on retrouve la Messe Noire telle qu’on l’a décrite au début du Sabbat, le grand rassemblement des sorcières.

Références

Image : Wikipédia