Wyverne

Les wyvernes

Dernière modification le 25/06/2021 par Ervael

Créatures redoutables, les wyvernes ressemblent aux dragons.

Description

C’est en Europe, au Moyen-Âge, que les wyvernes (wivernes ou wyverns) apparaissent dans les légendes. Faisant penser à des dragons, elles en sont de lointaines cousines et parlent le draconien. Elles sont plus petites, n’ont que deux pattes et une paire d’ailes semblables à celles des chauves-souris jointes à leurs membres supérieurs (à l’instar des dragons qui ont quatre pattes et leurs ailes rattachées à leur dos). Leurs queues sont comme celles des scorpions, empoisonnées et pouvant piquer et faucher ses ennemis. Parfois on décrit le bout de leurs ailes pourvues de serres.

Wyverne

On les confond souvent avec les vouivres dont le nom vient également du mot vipère. Cela est dû au fait que la légende des wyvernes est inspirée de celle des vouivres. Mais au final, ce sont des créatures très différentes. Comme on l’a dit, les wyvernes ont un peu l’apparence d’un dragon, alors que les vouivres ressemblent à de gros serpents.

Comportement

Ce sont des créatures très offensives associées à la guerre et à la destruction. Elles sont certes bien moins dangereuses qu’un dragon car elles n’ont pas d’attaques de souffle et sont plutôt stupides. Cependant, elles sont extrêmement violentes, voraces et acharnées. Aussi, elles ont souvent été un symbole militaire sur les drapeaux et les boucliers, surtout en Angleterre.

La wyverne de Mordiford

D’ailleurs, il existe dans ce pays une légende : celle de la wyverne de Mordiford. Elle raconte que près de ce village, une fillette nommée Maud trouva dans les bois un bébé animal perdu et apeuré. Elle le ramena chez elle ; ses parents reconnaissant de suite une sorte de dragon, lui ordonnèrent de le rapporter où elle l’avait trouvé. Ne voulant pas leur obéir, Maud fit mine de le ramener dans les bois et le cacha dans une grotte. Tous les jours elle allait le voir, lui apportait du lait et jouait avec lui.

Au fil des semaines, l’animal grandissait très vite ; son corps se couvrait d’épaisses écailles, ses ailes de chauves-souris se développaient et sa queue poussait se terminant par un terrible dard. Sa nature de wyverne ne faisait plus aucun doute et la créature refusait désormais le lait que lui apportait Maud. Alors, elle commença à sortir de la grotte pour aller chasser du bétail et ce qui devait arriver se produisit : elle finit par s’attaquer aux fermiers et prit goût à leur chair.

Alors que tout le monde désirait mettre fin aux attaques de la wyverne, Maud essaya de lui faire changer de comportement. Cependant cela était perdu d’avance, car la nature de la wyverne dominait son comportement. Maud ne perdit pas espoir. Quand l’un des habitants se chargea de tuer la bête et la terrassa n’ayant plus qu’à l’achever, Maud lui jeta des cailloux pour le repousser. Mais c’était trop tard, la wyverne était en train d’agoniser et mourut peu après.

« Même une wyverne peut se laisser toucher par l’amour innocent d’une fillette »

Amour terrassant un dragon, A.Beau

Références

Littérature : Royaumes Oubliés

Jeux de rôle : Donjons & Dragons (Wizards of the Coast)

Jeux vidéo : Fire Emblem (Nintendo), World of Warcraft (Blizzard), Final Fantasy XIV (Square-Enix)

Image : Donjons & Dragons (Wizard of the Coast)