Le Shâhnâmeh

Dernière modification le 16/12/2020 par Mibetama

Connu également sous le nom de Livre des Rois, le Shâhnâmeh est un grand poème épique iranien.

Introduction

Le Shâhnâmeh (ou Sahnamah) est un poème épique persan composé de 120 000 vers ; c’est une référence dans les légendes perses et iraniennes. Écrit au début du IXème siècle, c’est un ouvrage majeur dans la culture iranienne. Il narre son histoire légendaire, de la création du monde jusqu’à l’avènement de l’Islam.

Shahnameh

Origines

Ces écrits ont été composés par l’écrivain Abu-l-Qasim Manṣur ibn Hasan al-Tuṣi, plus connu sous son surnom de Ferdowsi, signifiant le recréateur en persan. Il mettra  de l’an 977 à l’an 1010 pour rédiger le Shâhnâmeh. La reconnaissance de son travail lui fut acquise après sa mort. Son ouvrage est classé comme l’un des plus importants textes persans, mais aussi de l’humanité ; ce qui lui valut d’être considéré comme le plus grand auteur persan.

Pour rédiger le Shâhnâmeh, Ferdowsi s’est servi des recherches de Abu Mansur Muhammad Ibn Ahmad Daqiqi Balkhi (souvent nommé Daquiqi). Il avait eut l’idée de rassembler tous les grandes récits persans ; mais il fut assassiné avant que son projet aboutisse. Ferdowsi reprit son travail en incluant ses écrits dans les siens.

« Tout ce que je dirai, tous l’ont déjà conté
Tous ont déjà parcouru les jardins du savoir. »

C’est la raison pour laquelle le Shâhnâmeh débute en disant que les récits de Ferdowsi ne sont pas le fruit de son imaginaire ; mais qu’ils appartiennent à la mythologie iranienne, transmis au fil des siècles, avant d’être mis par écrit.

Description

L’œuvre se compose de plusieurs parties. En introduction, Ferdowsi explique ses motivations et sa façon de procéder. Puis, il décrit véritablement son œuvre avec la fondation du monde, sa création, la dynastie des Pishdadian, les premiers hommes et sa chute.

Dans sa partie la plus longue, le Shâhnâmeh relate l’histoire des rois légendaires perses où on y trouve de grands noms comme Rostam. Enfin, dans une troisième partie, il décrit les batailles qui ont marquées l’histoire. Une partie qui est moins légendaire mais plus historique, avec de très grands noms tels que ceux des rois Darius II, Darius III et Iskandar, connu sous le nom d’Alexandre le Grand.

Références

Lien externe (en) : The Shahnama of Shah Tahmaspa (The Metropolitan Museum)

Image : Wikipédia