Durgâ ou Dourga

Dernière modification le 06/04/2021 par Mibetama

Déesse hindoue, Durgâ est connue pour être une redoutable chasseuse de démons.

Introduction

Connue également sous le nom de Dourga, Durgâ est une déesse guerrière. Sa naissance est liée au démon à tête de buffle Mahisha ou Mahishasura. Il avait acquis une puissance phénoménale en pratiquant l’ascèse (discipline pour développer sa puissance spirituelle) et  avait demandé l’immortalité à Brahmâ.

Le dieu la lui refusa sauf si la main d’une femme seule arrivait à le tuer. Mahisha accepta et attaqua les dieux immédiatement. Impuissants face à lui, Shiva, Brahmâ et Vishnou, créèrent Durgâ, faisant d’elle l’incarnation absolue de la puissance féminine.

Durga ou Dourga

Équipement de Durgâ

Afin qu’elle soit redoutable, les trois dieux la dotèrent de dix bras, chacun portant une arme magique. Parmi ces armes, on trouve : le foudre d’Indra, un sabre et un bouclier, une massue, un aiguillon, le trident de Shiva, un lasso (ou serpent), un arc et ses flèches, le disque de Vishnou (ou chakra), la conque de Varuna.

Affrontement de Durgâ contre Mahisha

Prête à partir au combat, Durgâ chargea l’armée de démons de Mahisha, chevauchant un féroce lion ou un tigre, représentant son pouvoir illimité. La seule vue de la déesse inspirait la peur, d’autant qu’elle revêtait l’apparence de la déesse maléfique Kâlî, habillée d’une jupe en bras coupés et ornée d’un collier de crânes. Elle massacra les démons sans peine, mais Mahisha tenait bon.

Le combat entre Durgâ et lui fut titanesque. Le démon attaqua en premier le lion de Durgâ ; elle l’attrapa avec son lasso, mais il prit la forme d’un homme pour s’en échapper. Elle essaya ensuite de le frapper avec son trident mais il se changea en éléphant et elle ne put que lui couper la trompe. Ensuite, Mahisha reprit son apparence normale, s’échappa pour prendre des rochers et les jeta sur Durgâ. La déesse les repoussa facilement et parvint à immobiliser le démon sous son pied. Elle le transperça avec son trident, alors le démon se repentit. Durgâ décapita Mahisha tout de même, confirmant ainsi qu’une femme pouvait le tuer.

Références

Lien externe : Le Brahmane et la déesse (Il était une histoire)

Image : santabanta.com