Les skavens ou hommes-rats

Nommés de manière commune les hommes-rats, les skavens hantent les égouts et les montagnes.

Les homme-rats, nommés skavens dans l’univers de Warhammer, ne sont pas une race naturelle mais issue d’une mutation. Plus grands qu’un homme ils se déplacent le dos courbé. Ils se reproduisent très vite, leurs colonies pouvant atteindre des milliers d’individus. Même les orcs et gobelins, qui sont connus pour très vite croître en nombre n’atteignent pas ce nombre. Cependant à l’instar des peaux-vertes, ils sont moins résistants pour les individus communs, et leur espérance de vie est beaucoup plus petite.

De plus, ils sont froussards plus que jamais, et prêts à utiliser leurs congénères comme boucliers pour fuir.

Ils sont porteurs de maladies ; comme le rat classique, les skavens transportent la peste et autres fléaux, dont ils sont immunisés.

skaven

Compte tenu de leur nombre, ils ont besoin d’espace et de nourriture. Lorsqu’ils colonisent les égoûts d’une ville ou une montagne, leur réseau souterrain ne cesse de s’étendre, et leurs excursions de nuit en quête de nourriture s’intensifient. Face à une telle menace leurs ennemis sont souvent très vite dépassés ; les humains pour les villes, les nains et les orcs dans les montagnes. Cependant, les orcs aiment tellement se battre, qu’il sont toujours heureux d’avoir un ennemi dont le nombre ne diminue jamais.

Malgré cela, les skavens sont souvent repoussés et parfois ont été éliminé au prix de féroces batailles.

Ils ne sont pas aussi sauvages que l’on peut croire ; ils ont leur propre langage, savent balbutier quelques mots humains. Leur société possède une organisation divisée en clans. Ceux-ci sont tous rivaux ; une alliance apparente ne cache que traîtrises et assassinats pour le bonheur des autres races qui ne voudraient jamais affronter tous les clans skavens s’ils étaient unis.

Références

Jeux de plateaux : Warhammer (Games Workshop)

 

Image : Games Workshop