Lilith

Personnage mythique hébraïque et biblique, Lilith est connue pour être devenue démone.

Si beaucoup connaissent Lilith de nom ou en tant que démone, peu savent finalement qui elle est et quelles sont ses origines, que l’on trouve dans différents mythes, rendant le personnage très complexe au final. L’histoire de Lilith débute aux origines du monde, lors de la création de l’humanité. Si on retient le plus souvent que le premier homme fut Adam et la première femme Ève, il s’avère qu’un doute fut émis sur la traduction des textes hébraïques pour la Bible. Selon l’interprétation que l’on fait du texte, on peut supposer qu’il y eut une première femme, remplacée par une seconde qui fut Ève.

Il faut alors se tourner vers les mythes mésopotamiens qui ont de nombreux points communs avec les récits hébraïques, comme ceux de la création, de l‘Eden, du Déluge. Ainsi on retrouve dans le récit Enki et Ninhursag, sur la création de l’humanité, soit les équivalents d’Adam et Eve, à savoir Enki et Ninti ainsi qu’un troisième personnage, Ninsikila. Si Enki et Ninti y sont décrits comme le premier couple, Ninti ayant été créée comme Ève à partir d’une côte de son mari, il est dit que la première femme d’Enki était Ninsikila.

Ninsikila se retrouve chez les akkadiens sous le nom de Lilitu, fille du dieu du vent Enlil. Elle fait partie des quatre démons : Ardat Lili celle qui visite les hommes la nuit et engendre leur enfants fantomatiques, Idlu Lili son penchant masculin, Lilu un incube visitant les femmes la nuit et son penchant féminin qui est Lilitu.

On dit que les hommes doivent se rendre dans maison de la lumière lorsqu’ils ont vu Lilitu pour être purifiés de la tentation qu’elle a engendré chez eux. C’est d’ailleurs dans les textes la mentionnant, que pour la première fois sont évoqués de la sensualité et même de l’érotisme à travers un personnage. Ainsi on surnomme Lilitu la prostituée d’Inanna (soit d’Ishtar), la déesse de l’amour et de la guerre, car elle œuvre pour la déesse en la soulageant de tout ce qui concerne le libertinage. Ainsi aussi démone sot-elle, Lilitu est également une prostituée divine que l’on célèbre.

C’est à partir des récits mésopotamiens que Lilitu deviendra Lilith chez les hébreux. Première femme moitié démone, elle y devient le mal, l’impureté, mais aussi symbole de féminité. Créée avec Adam de la même manière que lui (et non d’une de ses côtes), le rôle de Lilith était d’être son égale et non le compléter comme le fit Ève. Seulement du fait de son égalité, Lilith finit par se disputer, Adam prônant sa supériorité. Rappelant leur création égale et se tournant vers son créateur Lilith n’eut aucune réponse de se dernier. Elle prit cela comme le fait que son créateur donnait raison à Adam et s’enfuit. Dieu la maudit en faisant que chaque jour, cent de ses enfants mourraient, le temps que ses trois anges, Senoy, Sansenoy et Semangelof la retrouvent. Ils y parvinrent, mais elle refusa de revenir quitte à subir cette lourde malédiction. Comme ils insistèrent, elle jura que chaque fois qu’elle regarderait un des anges, le nourrisson survivrait, cependant elle tuerait les autres. Ainsi par la suite on mit au cou des nouveaux-nés une amulette avec le nom des trois anges inscrit dessus.

C’est à partir de ce moment là que Lilith devint tueuse d’enfants. Certains écrits disent que les trois anges lui donnèrent ce pouvoir à cause du fait qu’elle voulait également se suicider, et donc pour qu’elle survive, motivée par son désir de vengeance. Pouvant provoquer de fausses couches, des complications lors de l’accouchement, elle se vengea pour la perte de ses propres enfants sur d’autres. Il n’y avait alors plus qu’un pas pour que les récits en fassent une dévoreuse d’enfants. Certains récits disent que la survie de l’enfant dépend de leur père. S’il n’a pas été souillé par Lilith, alors elle ne peut pas le tuer. Dans le cas contraire, elle dispose de l’enfant comme elle veut.

Une autre version raconte que Dieu voyant leur dispute foudroya Lilith, ne voyant pas son utilité si elle s’opposait à Adam. Il changea le désir de l’homme envers la femme par un commerce et ainsi Lilith devint son symbole et une démone ayant tourné le dos à ce pourquoi elle était destinée, allant contre la volonté de Dieu.

Lilith

Les kabbalistes racontent qu’après avoir vu les anges, elle rencontra le démon Samaël. Ensemble ils incarnent le coupe démoniaque par excellence. Plus tard ils créeront deux Lilith : la grande Lilith toujours épouse de Samaël et la petite Lilith, épouse d’Asmodée.

L’histoire de Lilith a une fin, quand sous les traits d’une esclave elle rappela à un roi que sans femme il n’était pas roi. Elle rajouta que s’il était épris d’une esclave, il devait l’épouser, faisant d’elle la reine de la Terre Sainte. Cependant avec l’arrivée du Messie, elle connu de nouveau la déchéance, en étant tuée peu après.

C’est ainsi que bien que oubliée dans les récits par la suite, Lilith n’en reste donc pas un personnage important dans les mythologies, étant donc la ou une des premières femmes mais aussi, la première démone, devenue la terrible succube séductrice que l’on connaît. On parlera aussi des liliths, pour désigner une race de démones à son image.

 

Références :

Littérature : Épopée de Gilgamesh, Le ZoharLilith l’Eve maudite (S.Del Regno)

Peinture : Lilith (J.Collier), La Chute (U.Van Der Goes), Lady Lilith (D.G.Rossetti)

Jeux de rôle : Vampire la Mascarade (Edge Ent.)

Jeux vidéo : Diablo II et III (Blizzard), Darksiders (Vigil Games)

Télévision : Supernatural (E.Kripke), True Blood (A.Ball)

 

Lien externe (fr) : mère des démons (Inquisitor)

Liens externes (en) : Seductress, heroine or murderer (Bible History Daily), Ancient Demon, Dark Deity or Sex Godness (Ancient Origin)

 

Image : naeloj