Nymphes des eaux de la mythologie grecque, les naïades veillent sur les eaux douces.

Introduction

Selon Homère, les naïades sont des filles de Zeus, élevées par Hermès et Dionysos, mères des satyres et des silènes. Ce sont les nymphes des eaux douces et courantes. Ainsi elles sont associées aux sources et aux cours d’eau, ainsi qu’aux fontaines. D’autres récits leurs donnent pour père le titan Océan ou qu’elles naissent directement des fleuves.

Description

Les naïades sont décrites comme de jeunes filles à la peau blanche éclatante, coiffées d’une couronne de fleur. Leur beauté attire tous les jeunes hommes, qui parfois vont jusqu’à se jeter dans les eaux pour les rejoindre. Ils n’en reviennent généralement jamais, les naïades les gardent avec elles prisonniers.

Naïade

C’est ainsi qu’on déconseillait aux jeunes hommes de trop s’approcher ou de s’attarder près des rivières et des fontaines, pour ne pas se faire envoûter par une naïade. Souvent elles se tiennent au bord, coiffent leurs cheveux, n’aiment pas y être observées, au point que parfois elles noient ceux qui les épient.

Ainsi, créer la folie est l’un de leur moyen pour se défendre envers ceux qui voudraient les conquérir. Elles peuvent également paralyser ceux qui auraient osé se baigner dans des eaux sacrées. Au contraire, elles peuvent se montrer bienveillantes envers ceux qui se baignent dans des sources curatives en implorant la guérison.

Gardiennes des fontaines

Elles veillent sur les fontaines, qu’elles ont généralement créé de diverses manières : en frappant le sol du pied, en pleurant leur amant perdu. Comme elles sont les gardiennes des fontaines, on les désigne souvent comme les fées des fontaines. Ce qui a amené le surnom de nombreuses fontaines : fontaine des fées, des demoiselles, des dames, etc.

Il faut donc les respecter, mais aussi ne pas souiller les fontaines dans lesquelles elles font leur toilette ; se sentant insultées, elles peuvent les tarir la fontaine. Pour les honorer, on peut leur donner des tessons de bouteille, des épingles, des assiettes cassées, car elles aiment tout ce qui brille dans l’eau.

Naïades d’autres mythologies

On trouve leur équivalent dans d’autres mythes : les ondines germaniques, la fossegrim en Norvège, la roussalki et les vodianoï en Russie.

Références

Littérature : Percy Jackson (R.Riordan)

Peinture : Les Naiades de la mer (G.Doré)

Télévision : Grimm (D.Greenwalt, J.Kouf)

Mangas et animes : Blue Exorcist (K.Kato)

Jeux vidéo : God of War (Sony Computer Ent.), League of Legends (Riot)

Lien externe (en) : Fresh water nymphs (Theoi)

Image : Wikimedia Commons

Dernière modification le 22/10/2022 par Ervael