Nidhögg

Serpent des mythes nordiques, Nidhögg est une sombre créature de Niflheim.

Existant depuis l’aube des temps, le Nidhögg (Niddhöggr ou Niohöggr) dont le nom signifie celui qui frappe avec férocité, est un serpent gigantesque se cachant dans les racines de l’arbre-monde Yggdrasil. L’une d’entre-elles, sortant dans le royaume des glaces éternelles de Niflheim, le Nidhögg se tapis la plupart du temps dans les brumes glacées qui recouvrent ce monde.

Nidhögg

Il est décrit comme un immense serpent possédant un nombre incalculable de queues. Redoutable, il dévore dans Niflheim les cadavres de ceux qui y ont péri, les tueurs, menteurs et ceux condamnés pour adultère. Cependant les dévorer finit toujours par lui provoquer des maux d’estomacs, aussi pour les apaiser, il ronge les racines d’Yggdrasil. Menaçant l’arbre-monde qui soutient l’univers, les trois Nornes, Urd, Verdandi et Skuld arrosent les racines afin de les soigner chaque jour.

Son existence n’est pas seulement dévouée à hanter Niflheim, car le Nidhögg est le gardien de la source Hvergelmir de laquelle découlent les onze rivières empoisonnées d’Elivagar. De plus lors du Ragnarök, il est dit qu’il sortira de son repaire et parcourra la plaine de Vigrid, d’où il emportera les cadavres de tous les combattants tués.

 

Références :

BD : Thorgal (J. Van Hamme)

Jeux vidéo : The Elder Scrolls : Skyrim (Bethesda), Fire Emblem (Intelligent System)

 

Liens externes (en) : Who is (Mythologie.net), The worm at the end of universe (God Checker)

 

Image : Ruth-Tay