L’Arcadie

Territoire paisible, l’Arcadie est un royaume légendaire de la mythologie grecque.

Située dans la région du Péloponnèse, l’Arcadie (Arcadia ou Arkadia) tient son nom d’Arcas, fils de Zeus et de la nymphe Callisto. Callisto avait offensé la déesse Artémis qui la changea en ourse lors d’une chasse. Elle dirigea ensuite une flèche d’Arcas sur Callisto. Zeus ayant appris cette histoire, éleva Callisto au ciel et elle devint la Grande Ourse.

Plus tard lorsque le roi de la région Lycaon, grand-père d’Arcas, offensa Zeus en lui servant à table de la chair humaine, celle de son petit-fils, le roi des dieux le transforma en loup et tua tous ses fils. Il ressuscita ensuite Arcas qu’il plaça sur le trône, la région prenant son nom. A sa mort, Arcas devint la Petite Ourse.

Dans les autres faits liés à la région, on peut également citer la naissance du dieu Hermès dans une caverne du Mont Cyllène. Il y passa ses premières années parmi les bergers, allant même voler le troupeau d’Apollon.

L’Arcadie est une contrée sauvage, montagneusepeuplée de bergers vivant paisiblement comme durant l’Âge d’Or. Paradoxalement, les arcadiens faisaient des sacrifices humains durant certains rites, comme en témoigne la légende de Lycaon. On la définit souvent comme la contrée du bonheur, même si elle n’est pas épargnée par la mort et n’est donc pas une terre de félicité autant que l’est l’Hyperborée.

 

Références :

Littérature : Le Banquet (Platon), Métamorphoses (Ovide)

Peinture : Et in Arcadia ego (N.Poussin)

 

Lien externe : Et in Arcadio ego (nicolas.poussin.com)