Orion

Orion

Dernière modification le 17/07/2021 par Ervael

Géant et chasseur, Orion est un personnage de la mythologie grecque réputé pour sa beauté et sa violence.

Introduction

Personnage aux multiples versions, principalement pour sa naissance et sa mort, le géant Orion est un héros célèbre de la mythologie grecque. Sa notoriété est d’autant plus grande qu’il fait partie des privilégiés à être devenus une constellation, voyant ainsi son nom immortalisé.

Orion

Naissance

Ses origines, selon la première version, veulent qu’il soit un don fait par Zeus, Poséidon et Hermès à Hyriée le roi de Béotie. Ce roi n’a pas de femme et pourtant désire un héritier. Un jour, il reçoit les trois dieux dans son palais et leur offre son plus beau bœuf. Profitant de leur présence, il demande à Zeus comment il pourrait avoir un héritier sans avoir de femme. Alors, Zeus demande la peau du bœuf, puis dit à Hyriée d’uriner dessus. Le roi s’exécuta, ensuite les trois dieux enterrent la peau dans le jardin.

Neuf mois plus tard un enfant apparut là où la peau avait été enterrée, et Hyriée le nomma Orion. Cet enfant se révéla très vite être un géant qui, adulte, pouvait marcher dans la mer en ayant la tête hors de l’eau.

Une seconde version raconte qu’il serait le fils de Poséidon et d’Euryale.

L’île de Chios

Orion arriva un jour sur l’île du roi Œnopion et tomba amoureux de sa fille Mérope, qui était aussi petite-fille de Dionysos. Il demande la main de Mérope à son père, mais celui-ci n’est guère enclin à la lui accorder. Aussi, il défie Orion de chasser tous les fauves qui ravageaient les troupeaux de l’île, pensant qu’il n’y parviendrait pas. Mais Orion est un chasseur aguerri et réussit la mission.

Œnopion, ne désirant toujours pas accorder la main de sa fille au géant, rompit sa promesse. Ce qui entraîne la colère du géant qui se met à tout casser jusqu’à ce que les soldats parviennent à le ligoter.

Pour le punir, Œnopion l’aveugle et l’abandonne sur le rivage. Orion marcha jusqu’à être attiré par les forges d’Héphaïstos. Le dieu lui prête le forgeron Cédalion pour le guider afin d’avancer dans la mer droit vers le soleil, dont les rayons lui rendront la vue.

Artémis

Après cette mésaventure Orion accompagne, en tant que chasseur, Artémis. Certains récits disent que la déesse lui propose de l’accompagner alors qu’il retourne à Chios pour se venger. Un jour Éos, la personnification de l’Aurore, amoureuse d’Orion l’enlève, mais Artémis, jalouse, tue Orion d’une flèche.

Un autre version raconte qu’Apollon, le frère d’Artémis était jaloux de l’affection que sa sœur portait à Orion. Il fait alors apparaître un scorpion géant qui poursuit Orion. Le géant le combat avec son arc et son épée, mais ne parvient pas à le vaincre. Aussi, il trouve refuge dans la mer. Apollon en profite pour défier Artémis à l’arc et lui désigne un point très éloigné dans la mer à atteindre (ou un monstre). Artémis décocha sa flèche et atteignit le point lointain qui était en fait la tête du géant qui dépassait. Ainsi, elle  tua Orion sur le coup.

Artémis demanda à Asclépios de ressusciter Orion, mais Zeus utilisa sa foudre pour détruire Orion définitivement, le transformant en amas d’étoiles.

Le poète Horace quant à lui nous offre un troisième récit, dans lequel Orion amoureux d’Artémis aurait voulu l’embrasser de force. La déesse, outrée par ce comportement, aurait fait sortir de terre un scorpion pour qu’il pique le géant et le tue. Elle plaça ensuite le géant au ciel ainsi que le scorpion pour sa fidélité, faisant de lui une constellation.

Après sa mort, peu importe la version, Orion a une place au ciel avec le chien Sirios. Ils y sont poursuivis pour l’éternité par le scorpion, lui, ayant aussi obtenu sa place au ciel.

Références

Peinture : Paysage avec Orion cherchant le soleil (N.Poussin)

Image : Wikipédia