Les barrières magiques

De toutes sortes, les barrières magiques peuvent avoir différents rôles.

Connues également sous le nom de  kekkais dans les mangas, se sont des barrières magiques ou des champs de force. Pour créer un kekkai, il faut tisser un réseau de mana sur une zone précise.

Ils peuvent avoir différents effets, le plus courant étant la protection d’un lieu comme la barrière protégeant le cratère Nord dans Final Fantasy VII ou celle protégeant Clayra dans le IX. Le kekkai se présente comme un mur entourant les lieux, ou un dôme le recouvrant. Il empêche les mauvais esprits ou quiconque d’entrer sans invitation, soit sert d’alarme. Dans le même registre, en occident, on trouve chez Tolkien, l’anneau de Melian, cité dans le Silmarillon, qui protège la forêt de Lorien. Une autre barrière intéressante est une que l’on trouve dans la Roue du Temps, empêchant ceux qui se trouvent à l’extérieur, d’entendre ce qui se dit à l’intérieur.

D’autres barrières magiques plus puissantes, diminuent les capacités de ceux qui entrent dans la zone qu’ils protègent. Pour exemple on peut citer dans Saint Seiya Lost Canvas, la barrière d’Hadès, qui diminue la puissance de ses ennemis ou celle d’Athéna empêchant les spectres d’Hadès de revenir à la vie. Certains kekkaïs peuvent aussi repousser les gens de l’extérieur, qui ne prêtent pas attention au lieu, l’ignorent complètement ou leurs donnent un sentiment de malaise qui les poussent à s’en aller.

Dans un autre registre, certaines barrières magiques permettent de créer des espaces en dehors du temps si on peut dire. Ce qui se trouve à l’intérieur peut être modifié selon la volonté de celui qui a dressé la barrière, voire y créer un espace totalement différent. C’est le cas dans Fate/stay night des Reality Marble, dont l‘intérieur reflète la personnalité de celui l’a créé et qui en régit les règles. D’autres permettent simplement d’isoler un espace pour mener des combats, sans affecter la réalité (et également ne pas être vus par le commun des mortels). C’est le cas des fuzetsu dans Shakugan no Shana. Quand ce type de barrière disparaît, tout redevient comme à l’origine et ne porte aucune trace de ce qui a pu se passer dans la barrière.

 

Références :

Littérature : Silmarillon (J.R.R.Tolkien), Roue du Temps (R.Jordan)

Mangas et animes : Fate/stay night (Type Moon), Saint Seiya The Lost Canvas (S.Teshirogi et M.Kurumada), Shakugan no Shana (Y.Takahashi)

Jeux vidéo : Final Fantasy VII (Squaresoft), Final Fantasy IX (Squaresoft)