Dernière modification le 10/05/2024.

Épée persane légendaire du Shâhnâmeh, Shamshir-e Zomorrodnegar est la seule arme pouvant tuer un démon.

Introduction

C’est dans le poème épique le Shâhnâmeh et sa septième histoire, que l’on trouve mentionnée Shamshir-e Zomorrodnegar. Elle y est une redoutable lame, dont le nom est resté dans la légende pour avoir permis de terrasser un puissant démon.

On la surnomme l’épée cloutée d’émeraude et selon certaines versions, elle aurait appartenu au roi Salomon.

Description

Il n’y a que peu de description précise de Shamshir-e Zomorrodnegar. Cependant on peut deviner sa forme étant comme son nom l’indique de type shamshir.

Shamshir

De plus on peut supposer que du fait de son surnom, elle a un ou plusieurs émeraudes incrustés dans sa lame ou sa garde. Garde ou poignée qui sont sans doute cloutés.

Dans ses propriétés, c’est une arme tueuse de démon et précisément de Fulad-zereh. Elle est la seule arme pouvant le blesser et donc le tuer. D’autant que les blessures qu’elle inflige ne peuvent être soignées qu’avec une potion dont un des ingrédient est le cerveau de la mère du démon.

Histoire

La légende de Shamshir-e Zomorrodnegar débute avec Kaveh le forgeron. Connu pour avoir mené une révolte contre le roi Zahhak, il forgea Shamshir-e Zomorrodnegar pour le prince Milad.

A la mort de Milad, Shamshir-e Zomorrodnegar fut conservée par une sorcière. Mère du démon cornu Fulad-zereh, elle voulait protéger son enfant de tous les maux. Aussi, elle utilisa ses pouvoirs afin de le rendre invulnérable à toutes les armes sauf une seule : Shamshir-e Zomorrodnegar.

Une arme que Fulad-zereh gardait précieusement, car en plus d’être la seule pouvant l’atteindre, les blessures qu’elle infligeait ne pouvaient être soignées que d’une seule manière. Il s’agissait d’une potion, dont un des ingrédients n’était autre que le cerveau de sa mère, la sorcière. Ainsi, Shamshir-e Zomorrodnegar pouvait être fatale à la sorcière et à Fulad-zereh à la fois.

Fulad-zereh la conserva jusqu’à ce que le héros Amir Arsalan parvienne à lui prendre et le tuer avec.

Références

Jeux vidéo : Assassin’s Creed Mirage (Ubisoft), Elden Ring (From Software)

Image : Wikimedia Commons