Thot

Divinité lunaire, Thot est le dieu égyptiens de la connaissance et du savoir.

Représenté sous la forme d’un ibis ou parfois d’un babouin, Thot serait né du cœur de  pendant un moment de tristesse.

Thot

Dieu lunaire, surnommé le Seigneur du Temps, il régit les cycles lunaires et établit donc le calendrier. Lorsque la nuit tombe est que Râ s’absente, Thot le remplace pour éclairer le monde. C’est Râ qui lui confia ce rôle pour ne jamais priver la Terre de lumière.

« Tu seras à ma place, mon substitut. On t’appellera Thot le substitut de Râ. »

Mais Thot est avant tout l’incarnation de l’intelligence et du savoir. Il connaît tout, comprend tout et doit diffuser ses connaissances. Inventeur de l’écriture et du langage, les hiéroglyphes, les mots qui créent les choses n’ont aucun secret pour lui. Il est de ce fait dieu du langage et patron des scribes mais également des mathématiciens, des médecins, des astronomes, des magiciens et des architectes. Il transmit énormément de choses à l’humanité à travers des livres et des écrits qu’il laissa dans des sanctuaires.

Il connaît également de puissantes formules magiques, des charmes pour ensorceler, des formules de guérisons. Il aida Isis à redonner la vie à Osiris, puis Horus à deux reprises. La première fut pour soigner une piqûre de scorpion et la seconde lorsque Seth lui arracha un œil. Thot lui rendit son œil et cet organe devint par la suite un symbole de victoire sur le mal, que l’on peut trouver sous forme d’amulette, peint sur les navires pour écarter le mauvais œil.

Au quotidien, Thot veille sur toute l’administration de l’Egypte, que se soit celle des hommes ou celle des dieux. Il authentifie les décisions, légalise les noms des pharaons, étudie les terrains pour construire les temples et surveille le déroulement du chantier. Sa cité est Hermépolis où se situe la plus grande bibliothèque. C’est là-bas qu’il rédige les lois et surtout mets par écrit l’histoire de l’Egypte.

Il préside au Tribunal des Morts aux côtés d’Osiris lors de l’audition des défunts. Il amène le défunt devant Osiris, veille à ce que la balance pesant l’âme soit équilibrée et note le résultat de la Pesée de l’âme.

Malheureusement, avec son savoir supérieur, Thot en devient ennuyeux et prétentieux. Quand il parle il s’écoute parler et il énerve ses interlocuteurs. Bien que les autres divinités le respecte pour ses nombreuses compétences et le travail qu’il fournit, elles lui firent remarquer à plusieurs reprises son comportement quasi détestable. On peut citer entre autre lorsqu’il alla soigner Horus et qu’après avoir observé l’enfant il se lança dans un discours sans fin.

« Thot que ton cœur est sage, mais que tes décisions sont lentes. »

Références

Lien externe : Ecriture égyptienne mythe de naissance (BnF)

Image : Forums SMITE France