Le Tribunal des Morts

Le lieu de jugement de l’âme, le Tribunal des Morts est un passage obligatoire dans les rites égyptiens.

Préparation pour le jugement

Après leur mort, les âmes des égyptiens, conduites par le dieu Anubis, devaient passer par le Tribunal des Morts (ou Jugement de l’âme) présidé par Osiris. Avant de se présenter devant le dieu, le défunt se purifiait avec un rituel bien précis, composé de formules magiques. Il faisait ensuite une offrande avec des fleurs de lotus, symbole de création et renaissance.

Confession négative et Pesée de l’âme

Tribunal des morts, confession négative

Une fois dans le tribunal, le jugement débutait par la confession du défunt, la Confession négative où il énonçait ne pas avoir commis tout ce qu’on pouvait lui reprocher. Ensuite venait la Pesée de l’âme. La déesse de la vérité et de la justice Maât pesait le cœur du défunt, le comparant à la plume de Nephtys. Horus vérifiait que la balance était bien équilibrée et Anubis surveillait le plateau portant le cœur. Thot le dieu du savoir et patron des scribes, contrôlait la pesée, notait le résultat et le communiquait à Osiris, qui annonçait le verdict.

Tribunal des morts, Pesée de l'âme

Verdict

La Pesée des âmes était destinée à mesurer les sentiments, la conscience du défunt. Si le cœur était plus léger que la plume, le défunt pouvait accéder aux Champs d’Ialou, le royaume des morts d’Osiris. Si le cœur était plus lourd, Ammam la Grande Dévorante, dévorait le défunt. Cependant il arrivait que les mauvaises âmes ne subissent pas ce sort, mais soient condamnées à errer sous forme d’esprit maléfique.

Références

Images : Confession négative, Pesée de l’âme (Wikipédia)