Isis ou Aset

Dernière mise à jour le par

Déesse majeure égyptienne, Isis n’a de cesse de retrouver Osiris, démembré par Seth.

Isis (en grec) ou Aset (en égyptien) est la sœur et la femme d’Osiris, roi d’Egypte avant d’être le dieu des morts. Elle est souvent considérée comme la personnification du trône de son mari, la déesse étant coiffée d’une sorte de siège. On la voit plus tard avec deux cornes sur la tête comme Hathor, mais il ne faut pas les confondre. C’est également une grande magicienne, qui utilisa à plusieurs reprises ses talents. Afin de connaître le nom secret de , elle fabriqua un serpent pour qu’il pique le dieu solaire. Elle proposa ensuite de le guérir en échange de son nom. Si Râ refusa dans un premier temps, car celui qui connaissait son vrai nom pouvait le contrôler. Mais face aux souffrances causées par la morsure, il finit par céder.

Isis ou Aset

C’est une déesse très appréciée des égyptiens, ils lui érigèrent de nombreux temples dont les deux sanctuaires à Memphis et Abydos. Isis et Osiris forment un couple royal modèle et aimant leur peuple ; alors qu’Osiris leur enseigne l’agriculture, Isis leur apprend notamment l’art du tissage.

A la mort d’Osiris tué par Seth, Isis entreprit un long voyage pour retrouver sa dépouille. Elle lui donna une sépulture digne d’un roi. Mais Seth découvrit la tombe et découpa le corps d’Osiris en quatorze morceaux qu’il jeta sans le Nil. Isis en retrouvera treize et modèlera le dernier pour le remplacer. Avec la complicité Nephtys et d’Anubis, elle reconstituera son corps. Puis, s’aidant de la magie, elle raviva Osiris un bref instant, juste le temps de concevoir un héritier, Horus.

Isis éleva et protégea Horus jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’affronter Seth. C’est ainsi qu’elle devint déesse protectrice et déesse de la magie et de la féminité. Tous les soirs, elle aide Râ à combattre le serpent Apophis, le distrayant du dieu solaire afin que Bastet puisse en profiter pour le décapiter.

« Puissante, Maîtresse du pays
Maîtresse de la Nubie,
Reine de Haute et Basse-Égypte,
Isis, vénérable, Mère divine, faite régente,
Dame de Philæ, régente de Senmout,
vénérable, puissante, Maîtresse des dieux,
dont le nom est distingué parmi les déesses. »

Extrait d’un Hymne à Isis gravé dans le mammisi de Philæ

Références

Liens externes : Daremberg et Saglio (1877) (Méditerranées.com), Temple de Philae (Egyptos), La reine Cléopâtre VII fait une offrande à la déesse Isis (Musée du Louvre)

 

Image : Wikipédia