Joyeuse

Dernière mise à jour le par

Épée de Charlemagne, Joyeuse est une arme légendaire et sacrée.

Faisant partie des regalias (objets symboliques) les plus anciens de France, Joyeuse est le nom donné à l’épée servant au sacre des rois France. Longtemps il fut dit que cette épée  était celle de Charlemagne, en réalité. Cependant, elle a été forgée plus tardivement et a donc seulement reçut le même nom, l’associant à ce roi tout aussi historique que légendaire, tout comme son épée.

C’est dans la Chanson de Roland que Joyeuse est mentionnée. On y apprend que l’arme cache la Sainte Lance (ou Lance de Longinus), qui aurait percé le flanc du Christ. Charlemagne l’aurait mise dans son pommeau comme d’autres reliques.

« Nous avons fort à dire sur la lance
Dont Notre Seigneur fut blessé sur la Croix.
Charles, grâce à Dieu, en a la pointe.
Il l’a fait enchâsser dans un pommeau d’or. ;
En raison de cet honneur et de cette grâce,
Le nom de Joyeuse fut donné à l’épée.
Les barons français ne doivent pas l’oublier :
C’est de là que vient « Montjoie », leur cri de guerre
C’est pourquoi aucun peuple ne peut leur résister. »

Extrait de la Chanson de Roland

La présence de cette lance sacrée dans Joyeuse, rend cette arme sacrée et lui donne des pouvoirs. Ainsi elle brille d’un éclat aussi puissant que la lumière du soleil, qui aveugle ceux qui la regardent. De plus elle protège ceux qui la maîtrisent de tout poison.

Joyeuse

Elle fut forgée par le forgeron Galas, qui désirait créer l’épée la plus parfaite. Forger Joyeuse lui demanda trois ans d’efforts. Charlemagne acquit Joyeuse durant ses campagnes, alors qu’il retournait vers l’Espagne. Ayant entendu parler de Galas, il profita d’aller le rencontrer en apprenant qu’il se trouvait dans un campement proche.

Il est dit qu’un jour Charlemagne égara Joyeuse dans une bataille et il promit une récompense à celui qui la retrouverait. Ce fut un de ses lieutenants qui la retrouva. Comme promis, il le récompensa en lui donnant un fief en Ardèche, l’autorisant à le nommer Joyeuse. Ainsi fut fondée la ville de Joyeuse.

Références

Peinture : Charlemagne portant Joyeuse (A.Durër)

 

Liens externes : Épée et fourreau du sacre des rois de France (Musée du Louvre), Épée de Charlemagne (France Culture)

 

Image : Wikipédia