Angkor Wat

Dernière mise à jour le par

Célèbre temple, les plus grandes légendes hindoues sont sculptées dans Angkor Wat.

Situé au Cambodge, le temple d’Angkor Wat est l’un des plus connus de l’hindouisme. Son nom vient des mots nokor (une autre écriture du mot Angkor) signifiant résidence royale et du mot wat ou vat issu du sankrit signifiants temple. Il a la particularité d’être orienté vers l’Ouest, tourné vers celui qui l’a construit, au contraire des autres temples de la région.

Construit d’après la légende par le dieu Vishnou en personne, il est censé représenter le Mont Meru, qui est la résidence des dieux. Une autre version raconte que le roi de l’époque ne pouvait pas avoir d’héritier. Afin de l’aider, Indra le roi des dieux descendit sur terre et enfanta la femme du roi. Lorsqu’il atteint l’adolescence après une éducation à la cour des khmers, l’enfant fut invité chez Indra une semaine. Le garçon se montra très admiratif de ce qu’il put voir. Indra lui offrit alors l’aide de son architecte pour reproduire sur terre, le bâtiment que le garçon désirerait. Le garçon ne désirant pas se montrer trop prétentieux et vexer les dieux, il demanda la réplique des écuries. L’architecte se mit au travail et Angkor Wat fut construite.

Dans les faits historiques, il a été construit au XIIème siècle par Suryavarman II, roi de l’Empire khmer (qui s’étendait sur toute la péninsule indochinoise), pour être un lieu d’état et la capitale du royaume, symbole de sa puissance lorsqu’elle était à son sommet.

Angkor Wat

La réputation de ce lieu vient du fait qu’il possède une architecture complexe, avec trois galeries qui s’imbriquent les unes dans les autres, dans laquelle les sculptures et ornements racontent une centaine de légendes hindous. Par sa grandeur et sa beauté, beaucoup le considèrent comme la huitième merveille du monde. S’il n’a pas officiellement ce statut, il est cependant classé au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1992.

Références

Liens externes :  Angkor (UNESCO), Guide et photos (routard.com)

 

Image : Wikipédia