Uruk ou Ourouk

Ancienne grande cité, Uruk est la ville du héros Gilgamesh ainsi que de la déesse Ishtar.

Cité de l’ancienne Mésopotamie, Uruk (ou Ourouk) nommée actuellement Warka, se situant dans le sud de l’Irak entre Bagdad et Basra. Aujourd’hui, plus personne n’y vit, il ne reste que d’immenses ruines. Elle est célèbre pour avoir été la ville du mythique roi Gilgamesh, le plus célèbre héros sumérien.

Elle a été fondée au Vème millénaire sur les bords de l’Euphrate. Au départ elle tait divisées en deux parties : Kullab à l’Ouest et Eanna à l’Est. Leur union donnera naissance à Uruk. Elle était la cité la plus avancée de la moitié du IVème millénaire, ce qui en faisait la ville la plus importante pour les sumériens. Cela vient également du fait qu’après le Déluge, elle était devenue l’une des capitales de la Mésopotamie. L’écriture y a été inventée et de nombreux textes de littérature, religieux ou astronomiques y furent rédigés. La roue, l’araire, le tour du potier, le travail du métal, la sculpture y furent inventés. Uruk a établit un grand nombre de fondements de la culture mésopotamienne et celle-ci y est restée très longtemps, si bien qu’Uruk fut l’un des derniers endroits où elle était encore suivie, quand l’Empire mésopotamien changea de gouvernance.

Uruk

Dans ses murailles on pouvait y trouver l’Eanna dit le Temple du Ciel, dédié à la déesse Ishtar ainsi que le Temple Blanc dédié au dieu Anu.

C’est au milieu du IIIème millénaire qu’Uruk perd son éclat. A cause de passassions de pouvoirs, de guerres, Uruk est rattachée à l’Empire Akkad. La cité est toujours aussi imposante et développée, mais elle perd de son importance et devient une ville comme un autre de l’empire. Lorsqu’en 2193 l’Empire Akkad s’effondre, Uruk retrouve sa prospérité et la conserva quand elle devint une ville de l’empire babylonien. Mais au IIème siècle, une défluviation de l’Euphrate déplace le fleuve à une vingtaine de kilomètres de la cité et la cité est abandonnée peu à peu, jusqu’à être désertée.

Références

Lien externe (en) : The Great Ziggurat (Crystalinks)

 

Image : Belaye (reconstitution de la cité)