Les elfes sylvains

Dernière modification le 30/11/2020 par Ervael

Vivant à l’écart des combats entre leurs frères, les elfes sylvains ont pour domaine la forêt.

Introduction

Nommés également les elfes verts, les elfes sylvains vivent dans la forêt, souvent nommée Loren (ou Lorien), depuis une lointaine guerre contre les nains ou une séparation avec leurs frères, quand ceux-ci se sont dressés les uns contre les autres.

Les forêts sylvaniques

Quand ils se réfugiérent dans cette forêt pour échapper aux conflits, ils se rendirent très rapidement compte que certaines forêts regorgeaient d’une magie instable. Pour remédier à ce problème, ils érigèrent de grandes pierres afin de la canaliser. Lorsqu’ils pénétrèrent sous les arbres centenaires, la réaction de la forêt fut immédiate : des esprits millénaires jaillirent des arbres et des pierres.

Il fallut de nombreuses années pour que la forêt accepte que les elfes élisent leur domicile en son sein. L’arrivée d’une déesse parmi eux facilita grandement leur rapport avec ces bois mystérieux. Aujourd’hui encore, le simple fait de citer cette forêt suffit à évoquer aux voyageurs des images de sorcellerie et de pouvoirs mystérieux.

Ces elfes ont, depuis longtemps, rompu tout lien avec leurs frères. Ils ont choisi de suivre la voie de la nature ; ils ne font preuve d’aucune pitié envers ceux qui osent envahir leur territoire ou envers ceux qui osent s’en prendre à leurs arbres séculaires. On peut dire, sans se tromper, qu’il est impossible de pénétrer en Lorien sans le consentement de ses habitants ; tous ceux qui s’aventurent dans les bois, sans y être invités, connaissent presque toujours une mort rapide.

Après plusieurs centaines d’années, les elfes sylvains finirent par être acceptés par les créatures magiques vivant depuis toujours dans ces bois et par les esprits de la forêt tels que la dryade ou encore l’Ent (ou garde sylvain). L’art au combat de l’elfe sylvain est indéniable, mais nul ne manie un arc avec un si grand talent.

Elfe sylvain

Afin de rester le plus loin possible des préoccupations du monde, et surtout de se protéger des forces maléfiques, par la magie de leurs sorciers ou des divinités de la forêt, ils érigent une gigantesque barrière mystique. Malheureusement, cette barrière, malgré sa puissance, est susceptible de céder face aux assauts des forces du mal.

Références

Littérature : Seigneur des Anneaux (J.R.R.Tolkien)

Jeux de rôle : Donjons & Dragons (Wizards of the Coast), Pathfinder (Black Book)

Jeux de plateaux : Warhammer (Games Workshop)

BD : Elfes L’honneur des elfes sylvains et Le Crystal des elfes sylvains (N.Jarry, G.Maconi)

Lien externe : Elfes sylvains (Tolkiendil)

Image : Games Workshop