Sekhmet

Déesse guerrière égyptienne, Sekhmet est une des divinité les plus redoutables.

Terrible divinité, Sekhmet (ou Sakhmet) est surnommée la puissante. Elle est au service du dieu-soleil  et incarne son œil flamboyant, personnifiant les ravages du soleil. Elle est représentée par une femme à tête de lionne portant un disque solaire au dessus de la tête. Elle est l’épouse de Ptah et la mère de Néfertoum.

Sekhmet

Déesse de la guerre et du carnage, messagère de la mort, elle tue ses ennemis à l’aide de son corps brûlant, de flèches de feu et de sa bouche sort les vents du désert. Son rôle est avant tout de vaincre les ennemis du créateur et de repousser les forces du chaos. En somme, elle doit maintenir l’équilibre entre les hommes et les dieux. Elle est accompagnée d’esprits armés de piques, de flèches et de couteaux, qui répandent la mort et les maladies pour elle.

Lors des cinq derniers jours de l’année, nommés les jours épagomènes, sa soif de carnage et de sang se dirige uniquement sur les hommes. Ils lui font de nombreuses offrandes et louanges pour l’apaiser. Pour éviter qu’elle ne finisse par tuer tous les hommes, Râ lui fait boire un alcool teinté de rouge afin de calmer son envie de sang. Sekhmet abandonne son attitude de lionne agressive pour celle d’une chatte calme, devenant Bastet la déesse des plaisirs (dans les versions où elles sont la même personne). On organisait de longues fêtes, dans lesquelles l’alcool coulait à flot pendant cette période de calme. La déesse Hathor la remplace durant cette période.

Cependant Sekhmet sait également comment réparer les catastrophes qu’elle provoque et soigner. Un rite nommé apaiser Sekhmet permet d’attirer ses faveurs et d’obtenir la guérison. Il est exécuté par ses prêtres, qui forment une confrérie de médecins et de vétérinaires.

Références

Lien externe (fr) : Statue de la déesse (Musée du Louvre)

Lien externe (en) : Sakhmet (Gods of Ancient Egypt)