Poème épique d’Apollonius de Rhodes, l’Argonautica raconte la quête de la Toison d’or.

Introduction

C’est au IIIème siècle avant J.-C que le philologue Apollonius de Rhodes rédige l’Argonautica. Poème épique, il raconte le périple du héros Jason accompagné des Argonautes, afin de s’emparer de la Toison d’or se trouvant en Colchide.

L’Argonautica est un écrit rapidement reconnu et est devenu une référence en ce qui concerne la légende la Toison d’or. De nombreux auteurs postérieurs à Apollonius de Rhodes l’ont utilisés comme référence. Il est traduit au XIXème siècle par le professeur de langue et de littérature Henri de La Ville de Mirmont.

Deux versions alternatives à cette œuvre existent : les Argonautiques orphiques dont l’auteur est inconnu, qui raconte la même histoire mais du point de vue d’Orphée et les Argonautiques du poète latin Valerius Flaccus.

Description

Pour réaliser cette œuvre, Apollonius de Rhodes s’appuie sur les grandes références de son époque et du genre dont l’Odyssée d’Homère, notamment pour les parties concernant le voyage. L’Illiade est aussi une de ses références. Ainsi l’Argonautica se présente dans un style de son époque, découpé en quatre chants.

Chant I

Cette partie est en quelque sorte l’introduction. Elle explique la cause de la quête de la Toison d’Or et présente les Argonautes. S’ensuivent la création et la mise à l’eau de l’Argo, le navire devant les conduire en Colchide et les premières escales du voyage : Lemnos, Cyzique et Mysie.

Chant II

Ce chant raconte la suite du voyage avec les autres embûches que les Argonautes rencontrent : les Bébryces, le détroit du Bosphore, leur combat contre les harpies, les Symplégades, les Mariandynes, Sinope, l’île d’Arès.

Chant III

Y est raconté leur arrivée et passage en Colchide. On y trouve ainsi la rencontre entre Jason et Médée, le débat entre les olympiens, les épreuves qu’Aiétès le roi de Colchide impose à Jason, ne voulant pas lui céder la Toison d’or.

Chant IV

Ce chant raconte comment Jason s’empara de la Toison d’or avec l’aide de Médée, tombée amoureuse de lui. Est raconté ensuite leur fuite de Colchide et leur retour en Grèce, un voyage également semé d’embûches. Le récit s’arrête alors qu’ils arrivent au bout de leur voyage.

Références

Liens externes (en) : Apollonius Rhodus (Theoi), Ebook (Project Gutenberg), R.C.Seaton traduction (Sacred texts)

Dernière modification le 25/03/2022 par Ervael