Tyr

Dernière mise à jour le par

Dieu nordique de la guerre, de la sagesse comme Odin, Tyr est aussi celui de la justice.

Tyr est une divinité importante dans les mythes nordiques et plus précisément chez les germains où il est nommé Tiuz au Nord, Zîu au Sud et Tiw à l’Ouest. Selon certains théoriciens, il aurait été dans ces régions là le dieu principal, avant que Odin (nommé Wotan chez eux) et son fils Thor (ou Donar) ne prennent le dessus.

Il n’est donc pas étonnant que Tyr soit comme Odin dieu de la guerre, invoqué au début des batailles (en prononçant son nom deux fois), mais aussi un dieu de la sagesse. Cependant, d’autres fonctions le distinguent de lui C’est un dieu de la justice, dans le sens de la diplomatie. Il est le garant des traités, des pactes et dirige les assemblées (nommées le thing) où sont réglés les litiges.

Bien qu’en retrait, Tyr reste un dieu courageux ne manquant pas de bravoure. Lorsque les Ases tentèrent de piéger le terrible loup Fenrir, en le défiant de rompre un ruban, le monstre accepta, mais sentit que les dieux pouvaient le piéger durant son essai. Il accepta à la condition qu’un des dieux ait sa main dans sa gueule, qu’il broierait s’ils le trompaient. Alors que certains hésitèrent, Tyr accepta immédiatement. Dès que Fenrir tenta de rompre le ruban, les dieux essayèrent de le ligoter avec celui-ci. Fenrir ne se laissa pas faire et comme il l’avait dit, il broya la main de Tyr.

Tyr

Bien que sortant de cet épisode avec la démonstration de son courage, de sa fidélité à Asgard, Tyr en fut amoindri, devenu manchot. Néanmoins, il est dit qu’il serait amené à s’illustrer à nouveau lors du Ragnarök, où il affronterait jusqu’à la mort Garmr, un autre loup géant maléfique.

Références

Lien externe : Mythes et Légendes #2.2 (Nota Bene)

 

Image : SMITE (Hi-Rez Studios)