Le continent de Mu ou la Lémurie

Région légendaire du monde, le continent de Mu aurait disparu il y a des milliers d’années.

Présentation

Quand on évoque, le continent de Mu, cette région mythique du monde, on remarque immédiatement  les similitudes avec l’Atlantide car son histoire est à quelques détails près la même. Nommées également le continent perdu de Mu, ces terres se seraient trouvée dans l’océan Indien. Pour beaucoup, il s’agirait de la Lémurie, un autre continent légendaire. D’autres théories moins évoquées, le place dans l’océan Atlantique.

Continent de Mu

Population

Les habitants de Mu se divisaient en plusieurs races. La principale avait la peau claire, un peu dorée, de grands yeux sombres et les cheveux noirs. D’autres avaient la peau noire, rouge ou jaune mais ils étaient en infériorité. Ils possédaient un savoir très avancé, grâce à plus de deux cent milles ans d’expérience. Des connaissances supérieures à celles que les atlantes acquirent plus tard et même nos actuelles.

Comme les atlantes, ils entreprirent d’envahir le monde mais de manière moins belliqueuse car ils étaient pacifiques. Durant leurs campagnes, ils auraient érigés des pyramides sur toute la terre. Mais cette civilisation était autant avancée que décadente et les dieux finirent par les punir. Ainsi, il y a plus de dix milles ans, le continent de Mu sombra dans les eaux à tout jamais, suite à une série d’éruption volcaniques et de raz de marée.

Récits et recherches

Le missionnaire Brasseur de Bourbourg a été le premier a évoquer ce continent en 1866, après l’avoir vu mentionné dans un livre maya. Par la suite, James Churchward, un écrivain spécialisé dans l’occulte a rédigé le livre le plus important consacré à ce sujet. Il dit dans celui-ci que la preuve de l’existence du continent de Mu vient de tablettes découvertes en Inde et au Mexique, écrites dans la langue sacrée de Mu. La traduction des tablettes par un prêtre indien évoquerait que le Continent de Mu avait été l’origine de toutes les civilisations, et donc de l’humanité, le rendant donc bien plus ancien que l’Atlantide. James Churchward appuie sont récit par le fait d’avoir trouvé d’autres écrits dans la langue de Mu en Egypte, Tibet, Océanie et Île de Pâques. Cependant pour beaucoup, le récit de James Churchward est une pure invention.

D’autres recherches ont tout de même été menées après lui. Pour le cas de l’Île de Paques il était certain que les habitants locaux n’avaient pas les connaissances pour ériger les statues que l’on y trouve. L’hypothèse d’une autre civilisation était donc possible. De plus, d’autres récits évoquant la terre d’un peuple puissant et ayant disparu après un cataclysme ont été trouvé. Ce qui a amené à penser que si le continent de Mu était la Lémurie, alors l’Île de Pâques et l’Océanie pouvaient en être les restes. Cependant aucune carte ne représente ce fameux continent. Les pistes concernant l’existence de cet antique continent et de son peuple restent donc très minces.

Références

Littérature : Le continent perdu de Mu (J.Churchward)

BD : Bob Morane et les tours de cristal (H.vernes), Bob Morane et les géants de Mu (H.Vernes)

Mangas : Saint Seiya (M.Kurumada)

Animation : Les Mystérieuses Cités d’or (J.Chalopin, M.Kaneko, M.Majima, S.Yoshikawa)

Jeux vidéo : Illusion of Time et Terranigma (Enix)

 

image : Wikipédia