Rhiannon

Héroïne celte, Rhiannon est une grande cavalière que nul ne peut égaler.

Rhiannon est une jolie fille, fille d’Eveydd le Vieux, montant toujours un cheval blanc. Dégageant une grande sérénité, aucun cavalier n’arrivait à l’égaler. Elle avait de nombreux prétendants, mais  elle les refusait tous, jusqu’au jour, où le héros Pwyll parvint à la conquérir. Lorsqu’il s’approcha Rhiannon commença à s’en aller, mais il ne la poursuivit pas. Elle se retourna et vint le voir, lui avouant l’aimer et qu’elle l’attendait.

Rhiannon

Pwyll l’emmena avec elle et le jour des noces, un jeune homme brun nommé Gwawl arriva. Gwawl était l’autre prétendant de Rhiannon et elle se vit contrainte de le suivre. Cependant, avant de partir, elle laissa à Pwyll un sac magique.

Un an s’était écoulé et Pwyll, déguisé en mendiant, se rendit chez Gwawl avec le sac magique. Il parvint à l’approcher et à l’enfermer dans le sac. Il lui promit de le libérer s’il lui rendait Rhiannon. Gwawl accepta et Pwyll put enfin se marier avec elle. Leur mariage ne se déroula pas sous les meilleurs hospices, car ils n’arrivaient pas à avoir d’enfant. Cela rendait colérique Pwyll qui la maltraitait mais ils finirent par avoir un fils. Les choses auraient pu s’apaiser, mais l’enfant disparu mystérieusement. Effrayées par la réaction qu’aurait Pwyll, les servantes recouvrirent le visage de Rhiannon de sang durant son  sommeil et mirent à côté d’elle des os. Elles dirent ensuite que la jeune femme avait dévoré l’enfant. Rhiannon fut très vite accusée d’infanticide et condamnée à raconter son histoire à tous les visiteurs du palais, ainsi qu’à les porter sur son dos. Finalement l’enfant fut retrouvé et l’affaire fut résolue. Rhiannon retrouva sa liberté et sa condamnation prit fin. L’enfant fut nommé Pryderi, signifiant souci.

Quand Pwyll mourut, Pryderi lui succéda et donna Rhiannon à son ami Manawyden. Un jour, alors qu’ils étaient tous réunis, le palais et tout le pays disparurent. Ils se retrouvèrent en plein désert, le monde était devenu vide. Commença un véritable calvaire : ils devaient faire toutes sortes de choses pour survivre et combattre des brigands venant de nulle part. Un jour, Pryderi fut attiré par une forteresse au milieu de ce monde désertique et il s’y retrouva prisonnier avec Rhiannon. La forteresse disparut par la suite avec eux.

De son côté Manawyden essaya de cultiver la terre. Un jour il surprit une souris en train de lui voler son grain et lui tendit un piège. Mais quand il y parvint, un homme se présenta comme le vengeur de Gwawl. C’était lui qui avait fait tout disparaître pour punir la famille de Pwyll. La souris était l’un de ses serviteurs et il demanda à Manawyden de l’épargner. Manawyden accepta à condition que ses amis soient libérés et que le monde redevienne comme auparavant. L’homme accepta, le monde retrouva son apparence, Rhiannon et Pryderi retrouvèrent leur liberté.

 

Références

Littérature : Les Mabinogion

 

Liens externes (en) : Prince of Dyved (Sacred Texts), The Mabinogi (mabinogi.net)

 

Image : Alan Lee