Lamia

Démone des mythes grecs, Lamia donna son nom à une lignée de vampires.

Origines

Faisant partie des plus célèbres démones, Lamia (ou Lamie) vient de la mythologie grecque. Il existe cependant plusieurs personnage portant ce nom, aussi, il est parfois difficile de savoir pour certains détails, à laquelle ils sont attribués. Celle qui nous intéresse était une reine de Lybie ou princesse de Lybie fille du roi Bélos. Elle était d’une grande beauté et Zeus tomba amoureux d’elle. Jalouse, Héra la femme de Zeus, enleva les enfants de Lamia et les tua.

La folie

Suite à ce drame, Lamia perdit la raison et se réfugia dans une grotte près de Delphes.. Elle commença à enlever des enfants pour les tuer et boire leur sang, par vengeance et désespoir. on dit même que parfois elle dévorait les fœtus en ouvrant le ventre de leur mères. Petit à petit, elle se transforma en monstre, en démone. Elle ne dormait jamais, sauf en s’enivrant ou en s’arrachant les yeux, qu’elle déposait dans un vase et remettait à son réveil. Certaines versions disent que Zeus ayant pitié d’elle lui donna cette capacité, afin qu’elle ne puisse pas voir son visage désormais déformé.

Les sacrifices

Afin de réduire les enlèvements qu’elle commettait, les habitants lui livraient de temps en temps un enfant. Un jour ce fut le tour de Alcyonnée qui sur le chemin de la grotte de Lamia rencontra Eurybatos qui ayant pitié pris sa place. Entré dans la grotte de Lamia, Eurybatos l’affronta et lui fracassa le crâne. on raconte que là où Lamia mourut naquit la source Sybaris.

Un autre récit la rapproche plus des succubes que des vampires, où régnant sous une apparence humaine le jour, Lamia se transformait en démone la nuit pour séduire et abuser des hommes.

Lamia ou Lamie

Représentation

Si on la représente souvent sous une apparence humaine, au Moyen Âge on la décrivait comme une belle femme de la tête à la taille, dotée d’un bas de serpent. Une autre description la dote de jambes de chèvres avec une peau écailleuse.

C’est ainsi qu’elle donna son nom aux lamianes (ou lahmianes), une caste de vampires uniquement composée de femmes, ainsi qu’aux lamies, des femmes fantômes buveuses de sang, qui seraient ses enfants. Ce sont des femmes dont le bas du corps est de serpent, qui traquaient les voyageurs dans le désert libyen ou les attiraient avec un chant envoûtant pour les dévorer.

Références

Peinture : Lamia (J.W.Waherhouse), Lamia (H.Draper)

Comics : Vampirella (F.Frazetta et F.J.Ackerman), Xena (Dark Horse), Hercule (Marvel), Fables (B.Willingham)

Jeux de rôle : Donjons et Dragons (Wizards of the Coast), Pathfinder (Black Book)

Jeux vidéo : The Elder Scrolls (Bethesda)

 

Image : naturaljuice