Définition du mythe

Dernière modification le 05/12/2020 par Mibetama

Le mythe est un ensemble de récits en liens aux cultures fondatrices des civilisations.

Introduction

Quand on parle de mythe, on évoque des récits imaginaires propres à une ou plusieurs cultures. On peut les distinguer des légendes ; ils ont été longtemps transmis oralement jusqu’à l’invention de l’écriture, où après de nombreux siècles, ils finirent pas être retranscrits.

Définition

Les mythes sont des récits fondateurs de l’humanité et de civilisations. Ils racontent principalement la création du monde, l’humanité, le rapport avec les êtres divins et la fondation des sociétés. C’est ainsi que l’ensemble des mythes constituent ce que l’on nomme des mythologies.

Un mythe possède donc de nombreux éléments de l’ordre de l’imaginaire, tels des dieux, des êtres et créatures fabuleux, et repose aussi sur des croyances. Durant les périodes où les lieux des mythes sont actifs, on croit en leur véracité et des cultes leurs sont souvent liés. Si la plupart des mythologies sont associées à l’antiquité et ont laissé place à d’autres croyances, elles ont laissé de nombreux héritages encore présents dans les cultures.

Il existe encore des mythologies actives qui ont beaucoup évoluées au fil des siècles et que l’on présente de nos jours sous le terme de religion. L’hindouisme, par exemple, puise ses racines dans des mythologies très anciennes en ayant conservé bon nombre d’aspects.

Il ne faut pas confondre le mythe avec la légende qui, elle, repose en partie sur des faits historiques.

Contenu des mythologies

Dans toutes les mythologies, on retrouve des mythes du même type, ceux-ci étant les bases de leurs récits fondateurs ; ainsi on trouve :

  • la cosmogonie ou la création de l’univers
  • la théogonie ou la naissance des dieux
  • l’anthropogonie ou la naissance de l’humanité

S’ajoutent également :

  • le cataclysme ou la re-création du monde (comme le Déluge)
  • la fin d’un l’Âge d’Or ou la séparation avec les dieux
  • la fondation ou la création d’une cité, d’une civilisation