Deirdre

Jeune fille au destin tragique, Deirdre vient du cycle d’Ulster de la mythologie celtique irlandaise.

L’histoire de Deirdre (ou Deirdriu) débute à la cour de Conchobar, le roi d’Ulster (province d’Irlande). Son père est Fedelmir, le barde du roi et un soir lors d’un banquet, son cri retentit dans toute la contrée, alors qu’elle était encore dans le ventre de sa mère. Le druide Cathbad qui était présent, fit la prédiction que cette enfant serait aussi adorable que belle et que le sang serait versé pour elle, car son cri était celui du danger.

En entendant cela, tous voulurent tuer l’enfant, qui serait surnommée Deirdre des Douleurs, avant qu’elle ne cause tant de mal autour d’elle, mais Conchobar s’y opposa, prévoyant déjà à la description de Cathbad de l’épouser quand elle serait en âge.

Les semaines s’écoulent et Deirdre naquit et Cathbad renouvela sa prophétie. Par sécurité, Conchobar la confia à la magicienne Leborham, lui donnant l’ordre de ne rien dire à Deirdre de la prophétie et de la cacher aux hommes. L’enfant se révéla adorable comme annoncé, devenant de plus en plus belle en grandissant, avec ses boucles blondes, ses yeux gris et ses dents blanches.

Deirdre ou Deirdriu

Un jour Deirdre aperçu un corbeau dans la neige en train de boire du sang et elle eut la vision de son idéal masculin, un homme aux cheveux noirs comme les plumes du corbeau, les joues rouges comme le sang, la peau blanche comme la neige. Une image qu’elle eut qui sera nommée tout simplement la vision de Deirdre. Lorsqu’elle en parla à Leborham, la magicienne lui dit que Noise, le guerrier et chasseur, dont le chant était si beau qu’on dit que les vaches produisaient deux fois plus de lait en l’entendant, avait cette description.

En apprenant cela, Deirdre décida rencontrer Noise, qui se refusa à elle, sachant à qu’elle devait épouser Conchobar. Mais Deirdren ‘avait aucune attirance pour ce roi bien plus âgé qu’elle et n’était pas prête à abandonner. Elle jeta alors Noise un geis, l’obligeant à l’enlever. Contraint, Noise avec l’aide de ses frères l’enlevèrent et ils partirent se réfugier au royaume d’Alba (ou Albion désignant la Grande-Bretagne), vivant dans la forêt dans un premier temps, jusqu’à être sous la protection du roi du pays.

Un jour l’intendant du royaume remarqua la jeune femme et en parla à son roi, qui lui demanda de la courtiser pour lui. Joueuse, Deirdre se laissa prendre au jeu, sans se douter que l’intendant avait également reçu l’ordre de tuer Noise. Elle finit cependant par le découvrir à temps et prévint Noise. Deirdre, Noise et ses frères prirent alors à nouveau la fuite.

Avec nouvelle errance, Conchobar décida d’agir et de les retrouver. Malheureusement, l’histoire de Deirdre était connue dans tout le royaume, la population se plaçant du côté de la jeune femme, car son, histoire les touchaient. Conchobar s’en remit à Cathbad, ne voyant que la magie et la ruse du druide pour parvenir à ses fins.

Il parvint à retrouver les fugitifs et fit exécuter Noise par le bourreau Eogan Duntrach (ou Eogan Mane) surnommé Main Rouge. Tous les partisans de Deirdre connurent le même sort, ce qui alla jusqu’à provoquer une guerre civile, obligeant de grands héros comme Fergus, Dubtach et Cormac à fuir. Mais Conchobar n’avait aucun remord, obtenant par la contrainte les faveurs de Deirdre pendant un an.

Ce temps écoulé, Conchobar décida de la donner Eogan Duntrach, mais durant le voyage, ne supportant plus cette vie, Deirdre se jeta dans le vide ou du char qui la conduisait sur un rocher selon les récits. Elle fut enterrée non loin de Noise et on raconte que sur chacune de leur tombe poussa un pin et avec le temps les deux arbres finirent pas se rejoindre au point que leurs branches se mêlèrent.

Références

Littérature : Deirdre (L.Windsor)

 

Liens externes (en) : Scotland’s Stories (Education Scotland), The Story (luminarium.org)

 

Image : D.C.Klauba