Cu Chulainn ou Cúchulainn

Le célèbre héros irlandais Cu Chulainn, possédant la lance Gae Bolga.

Naissance

La mère de Cu Chulainn (ou Cúchulainn) est Dechtiré, sœur du roi Conchobar et la fille du druide Cathbad. Sa conception reste mystérieuse et il ne portait pas ce nom à la naissance et il serait né trois fois, de trois pères différents, dont un dieu. Ce qui le protégerait de la malédiction de Macha donnant les douleurs de l’accouchement aux hommes pendant neuf jours, chaque fois que leur royaume est menacé.

Un jour, Dechtiré disparut avec ses servantes et Conchobar la chercha partout, avant de découvrir une femme lui ressemblant dans un château enchanté. Il usa de son droit de cuissage sur elle, mais la dame refusa prétextant être enceinte. Cela fut confirmé à la dame qui vit une nuit Lugh en songe, lui disant qu’il était le père de son enfant et que celui-ci se nommerait Setanta.

Le chien de Culann

Quelques mois plus tard Setanta vint au monde et il fut élevé par sa tante Findchœ ainsi que par Sencha le pacifiste, Blaï l’hospitalier, Fergus le courageux et Armagein le vieux poète. Setanta se révèla de suite doté d’une force et de capacités physiques supérieures dont il fit une démonstration un jour que Conchabar l’amèna avec lui chez le forgeron Culann. Le soir, Conchabar repartit oubliant Setanta, alors que Culann lâcha son chien, un puissant molosse dont il faut trois hommes pour le retenir. Lorsque l’animal fonça sur Setanta, l’enfant lui jeta sa balle pour qu’il l’attrape, puis le saisit par les pattes pour le faire tomber et le roua de coup à lui briser les os. Culann pleura la perte de son animal et Setanta lui proposa de remplacer son chien jusqu’à ce qu’il en ait élevé un nouveau. Il changea alors de nom pour s’appeler Cu Chulainn, signifiant chien de Culann.

Cu Chulainn ou Cúchulainn

L’initiation

Cu Chulainn  fut instruit par la magicienne Scáthach qui lui donna Gae Bolga, une lance fatale dont la pointe se divise en de multiples autres pointes une fois plantée. Arrivant à l’âge adulte où il devait prouver sa valeur, Cu Chulainn choisit de rapporter les têtes des fils de Necht le Féroce pour l’épreuve de l’initiation guerrière. Le premier des fils étaient invulnérable aux armes pointues ; il le tua avec une balle en fer qu’il lui lança en pleine tête. Le deuxième frère ne pouvait mourir que du premier coup ; il le tua avec Gae Bolga qui traversa le bouclier, l’armure puis perça le cœur de son adversaire. Le dernier frère pouvant voler pour s’échapper, Cu Chulainn l’attrapa et le plongea dans l’eau pour le décapiter.

La seconde épreuve était l’initiation des plaisirs amoureux et il s’agissait de choisir une femme parmi celles sélectionnées, toutes vierges et amoureuses de lui. Cu Chulainn se laissa enchainer dans un bassin d’eau froide pour calmer ses ardeurs. Une seule arriva à lui plaire dans ses conditions : Imeur (ou Emer). Cu Chulainn en fit son épouse mais il apprit le droit de Conchabar sur elle et fut furieux de cette nouvelle. Ils arrivèrent à un compromis et les seigneurs qui auraient droit sur elle veilleraient à l’honneur de la jeune femme.

Durant ses voyages, il rencontra la druidesse Aifé qu’il vaincu en duel. Il l’obligea a respecter trois vœux dont un  de s’offrir à lui. De leur union naquit Conla (ou Conlai), que Cu Chulainn affronta et tua quelques années plus tard en duel, ne se rendant compte qu’après coup qu’ils s’agissait de son fils.

La dernière épreuve était la Quête du Taureau, durant laquelle il devait rencontrer la mort. Celle-ci se déroula dans un contexte opposant la reine Medb et son voisin dont elle désirait un de ses taureaux. Pour cela, elle avait déclenché une guerre sans merci, profitant des neuf jours de la malédiction de Macha. Non touché par celle-ci, Cu Chulainn se rendit sur le champ de bataille où il affronta un géant. Il rencontra ensuite un char mené par un seul cheval, ne possédant qu’une seule patte et dont le timon (la pièce servant à atteler les chevaux) le traverse. Cu Chulainn s’aperçut vite qu’il s’agissait d’une hallucination due à ses blessures quand sa vision disparut pour ne laisser place qu’à une corneille noire au bec ensanglanté posée sur une branche. Il s’agissait de Morrigan, celle qui conduit les guerriers vers leur dernier séjour. Ainsi Cu Chulainn avait réussi son épreuve en rencontrant la mort. Morrigan réapparut ensuite sous la forme d’une vache rouge à laquelle il brisa une patte. Luttant, Morrigan se transforma en anguille et enserra sa cheville pour le faire tomber à l’eau. Cu Chulainn l’écrasa mais elle se transforma en louve grise et sortit vainqueur de ce premier avertissement.

La mort de Cu Chulainn

Cu Chulainn acheva sa mission, terrassant entre autres les trois sorcières Calatin, mais elles lui avaient causés de graves blessures, si bien que Lugh intervint pour le sauver. Il le conduisit dans une cachette pour le soigner, mais les signes de la mort finirent par le retrouver. Son cheval pleurait des larmes de sang et il croisa trois lavandières lavant des peaux humaines. Il prit conscience qu’il ne pourrait échapper à son destin et attendit le retour de Morrigan. Sa défaite vint quand Medb le retrouva et le captura, l’obligeant à manger de la chair de chien ce qui était pour lui un interdit. Un autre version dit qu’il s’attacha à un rocher pour mourir en affrontant ses ennemis debout et fut par être tué par Lugaid le fils d’une de ses victimes.

Références

Littérature : La razzia des vaches de Cooley, La conception de Cu Chulainn, La malédiction de Cu Chulainn et l’unique jalousie d’Emer, La mort de Cu Chulainn (Cycle d’Ulster)

Illustration : Cúchulainn tue le chien de Culann (S.Reid), Cúchulainn au combat (W.Rolleston)

Animation : Fate/stay night (Type Moon)

 

Lien externe : Cuchulainn (Arbre Celtique)

 

Image : Fate/stay night (Type Moon)