Amphitrite ou Salacia

Déesse marine, Amphitrite est la femme du dieu des océans Poséidon.

Néréide, fille d’Océan et Thétis (ou de Doris et Nérée), Amphitrite (Salacia chez les romains),  devint la femme du dieu des océans Poséidon. Leur histoire commune débuta un jour où Amphitrite se promenait sur la plage. Séduit pas sa beauté, Poséidon se présenta devant elle et la demanda en mariage. Amphitrite refusa et devant l’instance de Poséidon, elle s’enfuit, trouvant refuge auprès du géant Atlas.

Cependant Poséidon ne renonça pas et envoya le dauphin Delphinos pour retrouver et lui ramener Amphitrite. Si Atlas refusa de laisser passer le dauphin, il finit par céder, quand celui-ci lui proposa d’être placé parmi les astres.

Quand Amphitrite arriva devant Poséidon, elle finit par céder et ils se marièrent. Delphinos pour avoir réussi sa mission fut envoyé au ciel où il devint la constellation du Dauphin. A l’instar d’Héra avec Zeus, Amphitrite n’est pas jalouse des écarts de Poséidon. Elle le sera cependant une fois dans une version concernant Scylla. Jalouse que Poséidon soit amoureux de Scylla, Amphitrite jeta dans son bain des herbes magiques que lui avait donné la magicienne Circé pour la transformer en monstre.

elle n’aura qu’un seul enfant de lui : Triton. Dans certains récits, on la désigne également comme la mère des cyclopes qu’elle aurait eu avec Poséidon. Cependant, il est plus courant qu’on leur attribue Ouranos et Gaïa comme parents. On lui attribue parfois la maternité de deux filles : Rodè (qui donna son nom à une île) et Benthésicymé qui se maria en Ethiopie. On la désigne parfois comme la maîtresse des monstres marins.

Comme son mari, elle avait une statue à Corinthe, non loin de la sienne, sur l’île de Ténos, mais on ne lui connait pas de culte dédié. Elle apparaît d’ailleurs très peu dans les récits, le plus important étant celui de la naissance d’Artémis et Apollonelle assista à l’accouchement de Lêto.

 

Références :

Littérature : L’Odyssée (Homère), La Théogonie (Hésiode)

Peinture : Neptune amenant Amphitrite vers son palais (B.Boullogne, Musée des Beaux-Arts de Tour)

Sculpture : fontaine d’Amphitrite (place Stanislas, Nancy), Amphitrite (M.Anguier, jardins de Versailles)

 

Lien externe : Reine de la mer (BnF)