Ryujin

Appartenant aux kami, Ryujin est le dieu dragon japonais.

Divinité associée à la mer et à la puissance des océans, Ryujin est le plus grand des dragons de la mythologie japonaise. Il se présente comme une immense dragon, dans la forme et représentation japonaise, soit avec un corps long comme celui d’une serpent, recouvert d’écailles, une longue moustache, une barbe et avec ses pattes dotées de trois griffes.

Ryujin

Il vit au fond de l’océan dans le Ryugu-jo, un immense palais en joncs, coraux blancs et rouges, où tortues marines, poissons et méduses sont ses serviteurs. Depuis ces lieux, il contrôle les marées à l’aide de joyaux, servant également de décorations au palais.

Parfois, il revêt une forme humaine, ce qui lui valut d’avoir construit une vie à la surface. Ainsi il devint le père de la déesse Otohime, qui épousa le prince chasseur Hoori, un descendant d’Amaterasu. De leur union naquit Ugayafukiaezu, qui eut pour fils Jimmu-Tenno, amené à devenir le premier empereur du Japon. C’est la raison pour laquelle les empereurs se disent descendants des kami et plus particulièrement d’Amaterasu et de Ryujin.

Le récit le plus célèbre concernant Ryuji est celui de la méduse (ou de la pieuvre dans certaines versions) et du singe. Un jour, Ryujin demanda à la méduse qui avait encore à cette époque des os, une queue et des pieds, un foie de singe. Selon les versions, le dieu dragon demandait cela pour guérir d’un mal Otohime ou lui-même d’un mal incurable. La méduse ramena le singe au palais de Ryujin et sur place il compris le sort qui l’attendait. Aussi, il raconta à la méduse que son foie était trop lourd, alors il le cachait dans un arbre. Il proposa d’aller le chercher et la méduse l’accompagna. Bien entendu, une fois arrivés devant l’arbre, il n’y avait aucun foie caché, le singe prétextant qu’on lui avait volé et qu’il allait retrouver les voleurs pour le récupérer. En attendant la méduse retourna auprès de Ryujin et lui expliqua la situation. Le dragon n’étant pas dupe, il comprit de suite que le singe s’était joué de la méduse. Furieux il l’écrasa au point qu’elle en perdit tous ses os, lui donnant la forme que l’on connaît aujourd’hui des méduses.

 

Image : Flying-Fox