Les pygmées

Dernière modification le 11/06/2021 par Ervael

Désignant un peuple africain, le nom de pygmées vient de la mythologie grecque.

Introduction

Ce sont Aristote puis Homère qui parlèrent du peuple des pygmées la première fois. Durant l’antiquité, il désignait un peuple vivant au Sud de l’Égypte puis en Europe occidentale ainsi qu’en Europe du Nord (en Finlande actuelle), quand ceux-ci migrèrent. Parfois on les assimile au gnomes.

Ce peuple n’est pas celui que découvrirent les colonisateurs en parcourant l’Afrique, leur donnant le même nom en raison de leur petite taille. À ce jour aucune preuve n’atteste de l’existence des pygmées racontés par les grecs.

Description

Les pygmées sont des êtres de très petite taille. Leur longévité semble courte car on dit que les femmes enfantent à trois ans et meurent à huit ans. Selon leur région d’habitat, ils vivent dans des coquilles d’œuf ou dans des trous dans la terre.

Histoire

C’est dans les aventures d’Héraclès que l’on parle des pygmées la première fois. Ils l’auraient attaqué pendant son sommeil, après son combat contre le géant Antée. Héraclès les vainquit en les enroulant dans son manteau.

Il est dit par Homère et plus tard par des auteurs ultérieurs, que les pygmées vivaient au bord de l’océan, dans la partie occidentale de l’Europe, dans des trous et entrèrent en guerre contre des grues, les combattant sur des béliers, des chèvres et des chariots tirés par des perdrix.

Après leur victoire, ils quittèrent leur région et partirent dans le Nord de l’Europe chez les celtes. Ils y furent bien accueillis, les celtes appréciant leurs talents de la forge et leur savoir en chamanisme.

Références

Littérature : Illiade (Homère)