• Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:18/08/2022
  • Post category:Dossiers
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:18/08/2022

Les nouveaux Tolkien. Voici des termes que l’on peut lire de temps en temps, quand un auteur émerge avec un nouvel univers faisant succès. Égaler la notoriété et la reconnaissance du créateur de la Terre du Milieu est une marque de reconnaissance qui fait rêver et que l’on peut donner volontiers à un auteur qui nous a marqué. Mais employer ces termes est-il véritablement pertinent ? C’est ce à quoi nous allons réfléchir dans ce dossier. Il n’est évidemment pas question dans celui-ci de dénigrer des auteurs, mais d’essayer de situer leur place dans le paysage de la fantasy et surtout par rapport à celui qui en a ouvert les portes.

Tolkien la légende

Pour commencer, il faut revenir brièvement sur Tolkien. Cet auteur était à la fois écrivain, poète, philologue, essayiste et professeur d’université britannique. Un homme de lettres, savant dans son domaine. Ses œuvres ont marqué la littérature de imaginaire et surtout la fantasy. Ainsi, on le désigne souvent comme le père de sa version moderne. Si le genre existait avant Tolkien, il a fait la démonstration de la création d’un univers de fantasy complet, riche et cohérent. Cependant il a également posé des éléments qui seront considérés comme des classiques dans la fantasy.

Ainsi, Tolkien s’est posé comme une référence et on ne compte plus les créations, qu’elles soient littéraires ou non, le mentionnant comme modèle et source d’inspiration. Tolkien a traversé le temps jusque là ; on continue de créer à partir de son univers, on l’étudie dans les universités (principalement en Angleterre et outre-Atlantique), des cursus lui étant même consacrés. Il a laissé tellement d’écrits sur son univers et de versions de ses récits, qu’aujourd’hui encore il en reste des inconnus au grand public.

Les nouveaux auteurs

Dans le sillage de Tolkien de nombreux auteurs ont émergé. Certains d’entre eux ont connu un succès phénoménal et leurs univers ont marqué. On peut penser entre autres à J.K.Rowling avec Harry Potter, qui a marqué le paysage de la fantasy. Des lecteurs ont grandi avec la saga et elle fait partie de leur vie en quelque sorte. Un succès comme l’est aussi celui de Games of Thrones de G.R.R. Martin. La Roue du Temps de Robert Jordan après son succès littéraire, pourrait aussi connaître un gain de popularité avec son adaptation en série.

La qualité de ces créations et le fait qu’elles marquent l’histoire du genre est indéniable. Quand on retrace l’histoire de la fantasy, ces œuvres sont des moments clés, car leurs univers ont apporté de la nouveauté, une ouverture du genre à plus de monde. La question de leur talent ou non ne se pose pas. Mais reste celle de leur position par rapport à celui qui leur a montré la voie.

Comme on a pu l’expliquer, une grande partie des auteurs de fantasy ont une filiation avec Tolkien. On ne peut contester que sans lui, certains n’auraient pas créé leurs univers sans ce modèle qu’il a donné, sans les avoir inspiré. Le genre même de la fantasy serait peut-être resté plus confidentiel et donc ses œuvres également.

Cela empêche-t-il de le dépasser ? Nullement. Les élèves apprennent de leurs maîtres et certains élèves les surpassent. L’histoire l’a montré plus d’une fois. Si on peut dire que des auteurs ont connu un immense succès, peut-on dire qu’ils ont égalé dans leurs œuvres, en notoriété et dans le temps Tolkien ?

Nouveaux Tolkien ?

Tolkien est un auteur unique, qui a atteint un statut légendaire, tant il fascine autant que ses créations. Plus de quarante ans après sa mort, l’ensemble de son œuvre fait toujours référence. Comme on l’a évoqué, on l’étudie à niveau universitaire comme d’autres grands auteurs. Dans l’histoire de la fantasy on peut distinguer clairement un avant et un après Tolkien.

Les auteurs à succès de ces dernières décennies ont créé des œuvres qui ont été des phénomènes. Certains sont devenus des modèles pour certains aspects de leurs créations (parfois faisant débat en dehors de leurs œuvres également). Cependant sont-ils vraiment des jalons dans l’histoire de la fantasy, dans le sens que l’on peut vraiment voir après leur passage un avant et un après ? Certes, ils marquent l’histoire du genre et en sont des moments marquants, mais en sont-ils pour autant des œuvres impactant directement le genre et pas uniquement sa popularité ? Ou du moins autant que Tolkien l’a fait ? Mais aussi ces auteurs fascinent-ils autant que leur univers ?

Conclusion

De mon avis, ces auteurs ne peuvent pas être désignés comme nouveaux Tolkien. Le terme n’est pas approprié, car si leurs œuvres ont marqué toute une génération et connaît un immense succès, elles n’ont pas avec leur auteurs acquis une aura et une reconnaissance autant que Tolkien a encore aujourd’hui. De plus, Tolkien est un auteur irremplaçable, il n’y en a qu’un. On ne peut pas devenir Tolkien, mais on peut se positionner par rapport à lui.

De plus, il ne faut pas oublier que si le travail de Tolkien a été reconnu très tôt, il acquis cette aura et cette notoriété au fil du temps et au-delà de sa disparition. Il faudra attendre encore quelques décennies pour pouvoir véritablement en juger. Parlera-t’on encore de Tolkien comme aujourd’hui dans dix ou vingt ans ? Parlera-t’on encore autant des auteurs récents et leur donnera-t’on un statut de légende ? Est-ce que l’on créera encore autour de l’univers ou en s’en servant comme inspiration ? Les réponses à ces questions diront s’ils ont atteint un statut égalant celui de Tolkien. Mais si cela arrive on pourra alors se poser une autre question. Seront-ils classés comme successeurs de Tolkien ou seulement à ses côtés comme parmi les plus grands ?

Ervael

Créateur de Dol Celeb. Grand amateur des mythes, légendes et de fantasy depuis de nombreuses années, continuant de les explorer, pour continuer à faire des découvertes et les partager.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments